L’impact du dégroupage en Europe

26

 

A l’occasion de la publication de son rapport ’Dégroupage en Europe’, l’IDATE aligne les chiffres du dégroupage dans 16 pays européens.

La France et la Suède étaient déjà en tête en 2005 (30% de lignes dégroupées), et devraient conforter leurs positions d’ici 2010…

  • Lire le communiqué de l’IDATE. (Format PDF)
  • Partager

    A propos de l'auteur

    26 commentaires

    1. Merci qui ? Merci l'ART / ARCEP. Pas merci qui ? Pas merci FT, qui a fait tout son possible (sans succès) pour éviter ça.

      kikoolol a écrit :
      mais peut etre que dans certains pays les offres non degroupé sont meilleurs.. c'est pas comparable tout ça.
      Ah ah ah. Très drôle. Un exemple de ça ?

    2. tiens je continue tout seul 70 % en 2005 ne sont pas tjs pas dégroupés qu'en fait-on ? On les laisse ND ? On ne leur donnera pas accès à la fibre non plus ? Véritablement quel beau statut que celui de ND !

    3. happiness a écrit :
      70 % en 2005 ne sont pas tjs pas dégroupés
      Attention à ne pas confondre les lignes téléphoniques et les abonnements ADSL. 70% des freenautes sont dégroupés, par exemple.

    4. kikoolol a écrit :
      mais peut etre que dans certains pays les offres non degroupé sont meilleurs.. c'est pas comparable tout ça.
      En voyageant, on peut remarquer qu'on est pas si mal lotis. Si le dégroupage et l'ADSl est si dévelloppé en France, celà ne provient pas d'un soudain interêt pour Internet de la part des français, mais bien dû aux coûts. Le niveau de vie et le prix influent sur ce dévelloppement. FT, mettre contraint, dois finallement bien se satisfaire de l'accroissement d'Internet. Au printemps, j'étais en Suisse... j'ai eu peur à la lecture des performances et des prix !

    5. Réagir sur le forum