Les arrières cuisines du dégroupage

0

Vous voulez savoir en détail ce qui se passe entre le moment où vous envoyez votre dossier d’inscription chez Free et le moment où votre FreeBox affiche l’heure (ou vert/vert pour les anciennes) ?

Un processus relativement complexe qui doit éviter au maximum tout grain de sable qui pourrait le pertuber.

Alexandre Archambault nous explique tout le process ici ->

Voiçi les différentes étapes qui peuvent poser problème lors d’une inscription :

  • il faut que l’on reçoive le courrier
  • il faut que le courrier ne sombre pas dans le magma qui s’ammoncelle sur le bureau des petites mains
  • il faut que le dossier soit valide
  • dossier saisi, base de Tonio (Antoine Levavasseur) alimentée => étape 2
  • une des nombreuses moulinettes de Tonio prépare les fichiers de commandes à France Telecom en fonction des dispos locales (ressources dispos sur les DSLAMs, ressources dispos sur cables de renvoi et filtres FT) et internes (stock Freebox chez le logisticien) => étape 3
  • France Telecom digère le fichier de commandes : contrôle de conformité sur le titulaire / contrôle de validité de la commande (ie si la ligne ne fait pas l’objet d’une autre commande)
  • FT renvoi l’AR OK (=> étape 4) déclenchant donc l’ordre d’expédition d’une Freebox auprès du logisticien, qui retourne alors les références de la Freebox (adresse MAC + n° suivi collissimo) => étape 5
  • pendant que la Freebox se balade dans le réseau de la Poste, FT s’organise pour le câblage (qui peut prendre 2 comme 70 jours, modulo les dispos de FT)
  • une fois que le câblage est censé être réalisé (ie FT ne procède à aucun contrôle de conformité des lignes produites), FT remonte le CR OK => étape 6
  • et si le câblage a été correctement réalisé (ce qui est le cas pour 98% des lignes), et si l’installation terminale du Freenaute est OK, c’est parti pour l’ivresse des hauts débits

Partager

A propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.