Le futur du dégroupage total

30

 

Les délais donnés par l’ARCEP sur la baisse des tarifs du dégroupage total ne conviennent pas à certains acteurs du marché, qui espèrent voir les ventes en gros débuter rapidement, ce qui ferait quasiment chuter le prix actuel (9.5 euros) de moitié.

PCinpact : « Selon les derniers chiffres du premier trimestre 2005, la France compterait exactement 1 884 479 lignes en dégroupage partiel, et 152 189 en dégroupage total. Mais le plus inquiétant reste leur croissance, avec seulement des hausses de l’ordre de 28 et 13% respectivement. Ces 13% sont évidemment bien trop faibles si l’on veut atteindre une large diffusion de certains services nécessitant des débits dépassant les 10Mbps, tels que la TV haute-définition »

Les non-dégroupés ne sont pas oubliés. Pour limiter la fracture numérique, les offres Bitstream vont bientôt voir le jour.

VNUnet : « Dans son discours, Paul Champsaur a révélé que France Télécom allait proposer sa première offre bitstream « dans les prochains jours ». Pour le président de l’ARCEP, le bitstream constitue la deuxième grande étape du haut débit : après la généralisation de l’ADSL (disponible auprès de 98% de la population française à fin 2006), place à la concurrence « effective et pérenne » des offres d’accès. »

Partager

A propos de l'auteur

30 commentaires

    Réagir sur le forum