Le dégroupage redémarre à plein régime

0

Depuis mars dernier, des nouvelles peu rassurantes circulaient à propos du dégroupage chez Free. On aurait pu le croire abandonné, tant son rythme avait ralenti.
Mais après la fin de la migration des abonnés d’Alice, Free prouve joliment le contraire…

Nous vous parlions en début d’année d’un dégroupage à un rythme extrêmement soutenu. Free semblait en fait anticiper la migration des centaines de milliers d’abonnés Alice sur son réseau : une fois la migration massivement démarrée, le dégroupage s’est subitement arrêté et, faute de temps pour approvisionner en matériel les divers équipements déjà en place, les saturations se sont multipliées.

Le mois d’août a permis de rectifier le tir dans bien des NRA : l’approvisionnement habituel a repris.

Mais, nouvelle encore plus attendue, le dégroupage a lui aussi repris, et en fanfare. Ce dernier mois, ce sont presque 70 NRA qui ont été déclarés et activés pour une grande partie.
Plus marquant, une soixantaine d’entre eux l’ont été pendant la seule semaine dernière, et pas moins de 24 (!) pour la seule journée de vendredi, laissant présager de très nombreuses activations dans la semaine.

On aurait pu croire qu’il s’agissait là de petits centraux ; mais non, bien au contraire.
Après l’annonce du dégroupage de Maubeuge et de plusieurs NRA aux alentours (plus de 55’000 lignes sur 6 NRA, et le 2° plus gros NRA non dégroupé de France), les très bonnes nouvelles se sont enchaînées : Saint-Dizier, 16000 lignes, 6ème (4ème hors Corse), puis Vendôme, 14000 lignes, 9ème (ou 7ème). Et les NRA de plus de 5000 lignes ne sont pas en reste avec Fumel (6300), Brioude (5300, précède le Puy-en-Velay et Aurillac, 3 centraux de grande taille), Romilly-sur-Seine (7500)…

Encore mieux, les NRA activés ont pour certains été ouverts dans la foulée, ce qui ne se faisait plus depuis des mois.
Degroupnews pourra d’ores et déjà annoncer qu’avec plus de 45 NRA ouverts (et peut-être plus d’ici la fin du mois ?), Free a déjà rejoint SFR en Août. Gageons qu’il ne s’agit là que d’un début, au vu du rythme massif de ces derniers jours.

Bref, si Free a manqué de temps pour concrétiser le dégroupage ce printemps, il n’en a pas moins préparé le terrain ; et finalement, la reprise est très chargée, un peu partout en France.

Vers une (très) bonne année ?

Pour l’instant, personne ne sait si la fête sera amenée à durer. Dans tous les cas, elle semble bien partie et rien ne semble s’opposer à ce que l’année se termine sur un rythme, sinon exceptionnel, du moins normal et donc quelques dizaines de NRA par mois.

Free a annoncé vouloir dégrouper de 300 à 400 NRA cette année.
En comptant les divers NRA HD et NRA ZO dégroupés, les 300 NRA sont presque atteints (298 selon Serge.31, et Francois04, mais les nombreuses ouvertures commerciales ces derniers jours vont rapidement permettre de dépasser le seuil).
Dès lors, les 400 centraux semblent pouvoir être atteints sans difficulté ; Free n’aurait-il changé que sa politique de communication, préférant annoncer peu et dépasser plutôt que le contraire qui prévalait alors ?
Si c’est le cas, attendons-nous à une année dans la suite des précédentes, à savoir un peu plus de 500 nouveaux centraux dégroupés… pour le plus grand bonheur des freenautes !

Partager

A propos de l'auteur

[Rédacteur] Tombé dedans quand il était petit, a depuis failli vendre son âme à la concurrence. Passionné par les réseaux&télécom, en formation d'ingénieur. Se souvient parfois qu'il est modérateur.

Les commentaires sont fermés.