Free déprogramme des dégroupages

7

Free a déprogrammé le dégroupage de nombreux centraux téléphoniques en France. Une nouvelle politique semble être de mise chez Free.

Jusqu’alors inscrits dans les DNS de Free, des NRA (Noeud de raccordement des abonnés) ont été supprimées un peu partout en France. Le NRA est le lieu où convergent toutes les lignes téléphoniques des abonnés.

La première opération du dégroupage par un opérateur tiers consiste à installer une sorte de routeur (DSLAM) qui va récupérer les lignes cuivres des abonnés pour les acheminer sur le réseau fibre optique. Ce DSLAM dispose d’une adresse IP afin d’être reconnu sur ce réseau. Cette adresse sera inscrite dans un registre appelé DNS. Il s’agit de l’opération de déclaration.

Free semble modifier sa politique en matière de déclarations. Les adresses IP sont à présent attribuées lorsque le NRA est en passe d’être dégroupé. Ceci viendrait des difficultés pour dégrouper certains NRA. Le dégroupage est toujours planifié, mais n’est plus visible avec les adresses IP, il conviendra à présent de suivre les cartes prévisionnelles disponibles sur le site de Free.

Source Serge31

Partager

A propos de l'auteur

7 commentaires

  1. Au début, j'ai cru que Free avait volontaire déprogrammé certains dégroupages pour concentrer ses efforts financiers sur la 3G ou la fibre plus rentable. Bon, si ce n'est juste qu'une estimation qui cesse d'être visible pour le public, alors en quelque sorte cela ne change rien aux volontés sur le dégroupage. Faut pas faire peur, tout de même ;).

  2. Pfff, en fait c'est juste qu'ils ont utilisé l'IP pour un autre DSLAM qui était prêt. Rien de plus. Il y a toujours eu des cas comme ça, mais il y en a juste eu un peu plus que d'habitude récemment.

  3. Eh oui, encore merci Free de faire croire à ses clients que le dégroupage est pour bientôt alors que c'est totalement faux !!! Exemple, moi-même, sur la console de gestion de mon compte, on m'annonce que ma ligne sera dégroupée en 2009, nous sommes le 14 décembre, je ne vois rien venir et j'ai bien peur que çà dure longtemps !!!

  4. michel.flx a écrit :
    Eh oui, encore merci Free de faire croire à ses clients que le dégroupage est pour bientôt alors que c'est totalement faux !!! Exemple, moi-même, sur la console de gestion de mon compte, on m'annonce que ma ligne sera dégroupée en 2009, nous sommes le 14 décembre, je ne vois rien venir et j'ai bien peur que çà dure longtemps !!!
    CGL83 est programmé depuis 2008, mais j'en fait pas tout un plat...A part le débit supérieur, c'est certainement pas la télé censure qui me fera opter pour le dégroupage....

  5. un simple freenaute le

    michel.flx : prenons le souci dans l'autre sens. Un client ND coûte/rapporte au final 15€/mois de moins qu'un dégroupé en moyenne. Free, par nécessité (surtout pas par philanthropie...) les dégroupe pour gagner des clients et piquer ceux des autres FAIs restés ND, ou limiter la fuite comme ici. Sur Royan par exemple, 13000 lignes, il doit en rester un petit millier, soit 15'000€ de perte par an. Free a annoncé une date car ses prestataires lui ont assuré que ce serait à disposition en 2009 : celui qui fournit la fibre (FT, la région, ou Free via des sous traitants et des accords avec les mairies pour éventrer des rues sur ces dizaines de km), FT dans le NRA, etc. Dans le 17 en plus, les initiatives publiques pour le dégroupage ont entraîné une situation de monopole de SFR, Free se refusant à toute solution de dégroupage trop chère et trop peu fiable comme la fibre proposée par le département. Cela a retardé le dégroupage du département de plusieurs années. Ca commence à se débloquer (dégroupage de Rochefort en novembre, Saintes d'ici à juin 2010 puisque les équipements d'Alice actuellement installés seront migrés sur le réseau Free d'ici là,...). Dans l'affaire, c'est donc d'abord les prestataires qui font miroiter. Freenews a publié pas mal d'articles sur les retards de dégroupage, qui espliquent le pourquoi du comment (exemple : une mairie voulant préserver un 'espace vert', à savoir un arbre de 2m de haut sur un parking anonyme, entouré de 3 armoires techniques, et 250 abonnés ADSL en attente de câblage pour cette raison). Sur les déprogrammés, la plupart est revenue très rapidement dans les DNS de Free et ont effectivement été activés très rapidement. Exemple aujourd'hui, BTO35 supprimé le mois dernier. Dans le 31, tous les DSLAMs supprimés sont déjà en place depuis 1 an. Il y a un blocage inexplicable quelque part.

  6. A rapprocher de la condamnation de Free en octobre... Cf. http://www.01net.com/editorial/364508/free-condamne-a-indemniser-21-abonnes/ Il est clair que nombre de prestataires vont commencer a prendre des mesures "adequates" pour s'eviter des petits problemes ulterieurs. Dans la meme categorie, je note un autre article article interessant... Cf. http://www.pcinpact.com/actu/news/54555-lenteurs-youtube-megaupload-orange-dns.htm C'est bizarre comme ca bouge soudainement quand la justice s'en mele. :) Ah : Si ca pouvait etre la meme "ferveur" juridique du cote de la vente liee materiel/logiciel !!!

  7. Réagir sur le forum