France Télécom : nouvelle baisse notable des tarifs

0

La collecte IP/ADSL voit ses prix s’effondrer

Souvenez-vous : il y a 3 ans, le tarif de la collecte IP/ADSL coûtait encore suffisamment cher pour justifier des bridages extrêmement sévères. Puis, progressivement, les tarifs ont baissé ; aujourd’hui, les débits ont augmenté, les bridages ont été relâchés ; et une fois de plus, France Télécom baisse ses tarifs.

C’est l’heure des soldes donc : si jusqu’ici le prix du mégabit par seconde consommé dans le mois atteignait 45€, France Télécom consent un effort de plus de… 50%, en le diminuant à 19€ !
En 2006 encore, pour comparaison, Free payait, par abonné, de 210 à 265€ pour ce même service. C’est dire si la rentabilité des non dégroupés s’améliore ; mais surtout, cela signifie pour eux que la qualité de leurs services pourra s’améliorer.

L’effort de France Télécom est toutefois insuffisant pour permettre aux freenautes non dégroupés un accès à la télévision : celle-ci représente encore un coût excessif (la perte atteindrait encore 55€/mois par abonné pour Free). Mais des services sympathiques, pourquoi pas ? Plus de débit, une meilleure répartition des données entre les divers services… il y a du retard !

Alors, Free, à quand un geste fort autre que ce dégroupage, qui continue, mais nargue toujours un tiers des lignes téléphoniques du pays ?

Pour plus d’informations sur les tarifs du dégroupage et les méthodes de calcul des tarifs, rendez-vous sur ce tutoriel.
Source : France Télécom, page 52.

Partager

A propos de l'auteur

[Rédacteur] Tombé dedans quand il était petit, a depuis failli vendre son âme à la concurrence. Passionné par les réseaux&télécom, en formation d'ingénieur. Se souvient parfois qu'il est modérateur.

Les commentaires sont fermés.