Explosion du dégroupage : bilan des dernières semaines

0

Free, le nouveau SFR ?

Il y a quelques jours, nous vous parlions d’une soudaine accélération du rythme des dégroupages de centraux téléphoniques.

Celui-ci n’a pas faibli. Alors, après 6 semaines, nous vous proposons un bilan des dizaines de centraux qui verront bientôt débarquer d’heureux dégroupés.

On ne chôme pas chez Free depuis le début de l’année : pas moins de 310 DSLAMs sont rentrés en service depuis le début du mois de janvier.

Si une bonne partie d’entre eux a pour rôle de compléter les équipements existants dans certains NRA de grande taille, où Free doit migrer des abonnés Alice ou tout simplement continuer à câbler ses propres abonnés, la majorité d’entre eux a aussi pour vocation de faire de nouveaux heureux, les nouveaux dégroupés : cela concerne près de 200 NRA.

Depuis le début de l’année, la couverture du dégroupage de Free a déjà augmenté de près de 2%, alors que le rythme habituel s’établissait jusqu’alors à environ 6% par an depuis 3 ans : l’année 2010 s’annonce bien.

Après le seul des 2700 NRA équipés (avec au moins un DSLAM actif), franchi en début de mois, celui des 2800 est désormais dépassé ; et le rythme ne faiblit pas, puisque pas moins de 34 centraux ont été équipés dans la semaine.

Le rythme des mises en production est un peu plus faible, mais les délais d’attente sont toutefois bien plus courts que l’an dernier où ils avaient pu atteindre des sommets (parfois plus d’un an après l’activation).

Alors, dans le détail, quelles régions sont touchées ?

JPEG - 1.9 ko

Hé bien, à peu près toutes. Même l’Ile de France, pourtant couverte à 99%, a vu son plus gros NRA non dégroupé activé. C’est l’emblématique central de Boisemont, prévu depuis plus de 5 ans (!) qui fait donc son entrée.

JPEG - 4.4 ko

En Bretagne, les Côtes-d’Armor, il est vrai très en retard, voient arriver 6 NRA, soit 5% des lignes. L’Ille et Vilaine, avec 7 NRA, est un peu moins à son avantage, mais d’autres NRA ont été déclarés cette semaine et devraient voir arriver leurs premières connexions d’ici peu ; le Morbihan, avec 4 NRA, n’est pas en reste (+5%). Le Finistère, il est vrai gâté fin 2009, ne voit arriver qu’un seul NRA.

JPEG - 2.8 ko

La Normandie, jusque là fort délaissée, est à l’honneur : le Calvados voit ainsi 12 NRA arriver parmi la liste des dégroupés, couvrant plus de 10% des lignes du département. Dans l’Eure, 14 centraux de tailles variées (de 400 à 8000 lignes) ont été activés, couvrant là aussi environ 10% des lignes, et de même dans l’Orne, avec toutefois seulement 3 NRA. Et la Manche, longtemps oubliée, se réveille aussi, avec 2 centraux activés et autant déclarés. Il est temps, au vu du retard de Free dans le département.

JPEG - 2.6 ko

Tout proche, le centre, après une fin d’année chargée, continue, toutefois plus légèrement. L’Eure et Loir, qui va voir rouvrir son plus gros central jusque là saturé (Chartres Saint Brice), accueille 6 nouveaux centraux, soit 5% des lignes, et le Cher devrait bientôt être gâté avec l’arrivée des 2 centraux prévus (6% des lignes) déclarés cette semaine.

JPEG - 2 ko

Les Pays de la Loire sont arrivés tardivement, mais devraient aussi être gâtés. 4 NRA font leur entrée en Loire-Atlantique, 2 ont été déclarés dans le Maine-et-Loire, et un activé en Mayenne.

JPEG - 3.5 ko

Dans le Limousin, Free se réveille d’un long sommeil, dans la Creuse, avec 2 NRA (5% des lignes), et dans la Haute-Vienne, avec 7 NRA, soit près de 20% des lignes.

JPEG - 2.9 ko

En Bourgogne, c’est l’Yonne qui profite le plus, avec 1 NRA activé, et plusieurs autres déclarés, qui devraient donc être activés d’ici peu.

JPEG - 2.1 ko

En Picardie, la Somme bénéficie de quelques NRA fort attendus, mais c’est surtout l’Aisne, jusqu’ici bien oubliée, qui voit sa couverture augmenter, avec le dégroupage des centraux de Laon entre autres : 10% supplémentaires du département se retrouvent couverts.

JPEG - 3 ko

En Champagne-Ardenne, c’est la fête. Des 3 -petits- centraux de l’Aube, aux 8 -bien plus gros- centraux des Ardennes (20% des lignes), en passant par un central dans la Marne, la région profite nettement des efforts de Free.

JPEG - 1.9 ko

En Lorraine, l’exploit de 2009 (couverture doublée) ne sera pas réédité ; toutefois, Meuse et Moselle profitent d’un bon début d’année, avec 7 activations dans la Meuse (10% des lignes) et 8 en Moselle (4%).

JPEG - 4.5 ko

L’Alsace débute timidement son année, mais une bonne nouvelle devrait réjouir ceux qui attendent leur dégroupage depuis 2 ans : les centraux annoncés en 2008, puis retardés, reviennent en force, et l’actualité des prochaines semaines devrait être plutôt chargée.

JPEG - 5.1 ko

En Aquitaine, l’actualité est marquée par le dégroupage attendu du bassin d’Arcachon, qui représente plusieurs dizaines de milliers de lignes, plus de 6% du département, sur 16 NRA, ce qui est un joli score lorsque l’on sait que ce département concentre plus de 750’000 lignes.

JPEG - 5.3 ko

En Poitou-Charentes, ce sont les Deux-Sèvres qui voient leur couverture progresser, avec l’activation de Thouars, et de 4 autres NRA, soit au total 9% des lignes du département.

JPEG - 4.8 ko

En Midi-Pyrénées, les centraux de l’est toulousain attendus depuis 2008 s’activent enfin. 5 centraux, seulement 3% des lignes… mais une forte part de marché pour Free, donc de nombreux heureux.

JPEG - 3.2 ko

Dans le Languedoc, Free commence à concrétiser ses très nombreux projets, avec 18 NRA dans l’Hérault, soit 14% des lignes. L’actualité sera chargée dans les prochains mois, tant du côté du dégroupage (plus de 40 NRA restent à faire) que de la fibre. Et espérons que les autres départements ne seront pas oubliés…

JPEG - 2.8 ko

En PACA, ce sont les départements des Hautes-Alpes et des Alpes de Haute Provence qui s’équipent le plus, avec l’arrivée de Manosque notamment (au total, plus de 15% du département). Mais les freenautes ne voient pas d’un bon oeil l’arrivée de clients supplémentaires qui viennent utiliser des infrastrcuctures déjà complètement engorgées. Un problème à corriger d’urgence, d’autant qu’il dure depuis plusieurs mois déjà.

JPEG - 1.8 ko

En Rhône-Alpes, la Drôme continue sa progression avec 3 centraux, de même que l’Isère (6 centraux), et l’Ardèche (2).
En Haute-Savoie, 2 centraux rentrent en service ; on attend toujours la région de Thonon et Evian, oubliées par Free, où SFR grignote petit à petit les clients de l’opérateur… enfin, dans l’Ain, 4 centraux font leur entrée, mais la région étant déjà globalement massivement dégroupée, la couverture n’évolue plus significativement.

Free n’a pas encore révélé ses objectifs pour 2010 ; mais, compte tenu de la charge de travail des techniciens chargés du réseau, qui doivent migrer des centaines de milliers d’aliciens sur le réseau Free d’ici 4 mois, la performance de ce début d’année est remarquable. La liste de 1000 NRA prévus que Free gardait depuis des années, la réalimentant il est vrai régulièrement, ne compte désormais plus que 910 entrées, après un ajout de 78 centraux…

Alors Free, un nouveau Neuf Télécom ? Rappelez-vous, en 2006 et 2007, l’opérateur affichait des scores de dégroupages énormes, qui lui avaient permis d’afficher 700 NRA de plus que Free, sans par ailleurs dégrouper beaucoup plus ces dernières années. Après un mois de décembre exceptionnel, SFR avait creusé l’écart de 100 NRA.

La tendance est plutôt inversée en ce début d’année, avec une petite centaine de répartiteurs pour l’opérateur au carré rouge, quand Free en affiche 3 fois plus. L’écart s’établit aujourd’hui à 700 centraux effectivement ouverts, ou à 600 si l’on compte tous ceux où Free a activé son matériel. Nul doute que la concurrence fourbit ses armes…

Espérons que Free saura maintenir ce rythme très élevé, contrairement aux précédentes années où les mois de mars et avril s’étaient transformés en traversée du désert….

Pour ceux qui veulent avoir plus de précision sur les termes de NRA, DSLAM, dégroupage, quelques éléments de réponse ici.

Partager

A propos de l'auteur

[Rédacteur] Tombé dedans quand il était petit, a depuis failli vendre son âme à la concurrence. Passionné par les réseaux&télécom, en formation d'ingénieur. Se souvient parfois qu'il est modérateur.

Les commentaires sont fermés.