Dégroupage : état des lieux

15

…avant la bataille !

2011, année Révolution… Tout a-t-il changé ? Non ! Le dégroupage reste une constante chez Free, et même si les gros NRA deviennent une denrée de plus en plus rare, certains résistent. Voyons un peu les gagnants et les patients de l’année 2011.

Après une année 2010 record sur le plan du dégroupage, Free n’a pas réduit ses efforts.

Depuis début janvier, ce sont ainsi pas moins de 490 NRA qui ont été dégroupés. Si l’habituel rush de fin d’année (100 à 150 NRA en décembre par exemple) se produit, Free pourra donc s’approcher de l’exploit de 2010 (743 nouveaux centraux avaient été ouverts au dégroupage, dont le tiers au dernier trimestre).

Le club très restreint des départements encore vierges de tout dégroupage Free a encore gagné en exclusivité, puisqu’il ne compte désormais plus qu’un unique membre : la Lozère (48). Celle-ci ne peut même plus compter sur le soutien de l’indéboulonnable Ile de Beauté : Free a franchi la Méditerranée en début d’année, et grâce au réseau Corsica Haut Débit, fait le tour de l’île pour finalement ouvrir les centraux d’Ajaccio… le dernier en date, ASL2A, ayant ouvert cette semaine même.

Le classement des plus gros centraux en attente de dégroupage a également été passablement chamboulé par l’extension tous azimuts du réseau.

Jugez plutôt : en mars 2010, Ariase publiait la liste des 10 plus gros centraux non dégroupés qui s’établissait comme suit :

- 01- Le Puy-en-Velay : GAZ43 (23000 lignes France Télécom)

- 02- Maubeuge : MAU59 (22000 lignes)

- 03- Ajaccio : ASL2A (21000 lignes)

- 04- Thonon-les-bains : THO74 (20000 lignes)

- 05- Bastia : BAS2B (17000 lignes)

- 06- Cahors : CAH46 (16000 lignes)

- 07- Saint-dizier : STD52 (16000 lignes)

- 08- Soissons : SOG02 (15000 lignes)

- 09- Saintes : SBA17 (15000 lignes)

- 10- Fougères : FOU35 (15000 lignes)

En fin d’année dernière, la moitié avait déjà quitté les rangs.

Aujourd’hui, seul un spécimen subsiste et gagne le titre peu convoité de plus grand NRA non dégroupé de France ; le top 15 s’établit comme suit :

- 01- Thonon-les bains : THO74 (20000 lignes France Télécom)

- 02- Millau : MIL12 (13100 lignes)

- 03- Lisieux : LIS14 (13000 lignes)

- 04- Le Canet-en-Roussillon : CAN66 (10000 lignes)

- 05- Evian-les-Bains : EVI74 (9000 lignes)

- 06- Briançon : BRI05 (8700 lignes)

- 07- Apt : APT84 (8300 lignes)

- 08- La Teste-de-Buch : TES33 (8000 lignes)

- 09- Sarlat-la-Canéda : SAR24 (8000 lignes)

- 10- La Grau-du-Roi : GRO30 (7100 lignes)

- 11- Prades : PRA66 (7000 lignes)

- 12- Saint-Laurent-de-la-Salanque : LSQ66 (7000 lignes)

- 13- Carhaix-Plouguer : CAR29 (7000 lignes)

- 14- Mende : MEN48 (7000 lignes)

- 15- Falaise : FAL14 (7000 lignes)

Bonne nouvelle, la totalité de ces centraux est prévue au dégroupage par Free (sous des délais hélas inconnus…).

Par ailleurs certains NRA, notamment dans la Manche, sont temporairement fermés faute de place, mais les abonnés non-dégroupés sont migrés au fur et à mesure des disponibilités.

Ceci signifie donc que les zones non dégroupées ont encore reculé cette année : d’après Degroupnews, plus de 1,1 million de lignes téléphoniques ont gagné l’accès aux services de la Freebox Révolution un peu partout en France : les activations sont réparties de manière relativement équilibrées.

Et les autres ?

On a beaucoup entendu parler de l’explosion du dégroupage de Bouygues cette année… les chiffres sont effectivement impressionnants : avec plus de 1700 nouveaux NRA ouverts, l’opérateur semblerait avoir réalisé un exploit technique.
Il est en fait plutôt commercial : grâce à des accords conclus avec SFR (en prolongement de ceux existant depuis le lancement de l’offre en 2008), l’opérateur a contractualisé avec les collectivités locales pour exploiter les réseaux clés en main dont SFR était jusqu’alors le plus friand. Ceci a permis l’ouverture rapide de centaines de centraux, mais avec un service incomplet (pas de TV en haute définition), et avec un minimum d’opérations techniques.
Cette politique atteindra assez rapidement ses limites, puisque l’opérateur a presque épuisé toutes les possibilités.

SFR, lui, suit son chemin habituel, et en l’absence de délégation de service public, a dégroupé à peu près au même rythme que Free (480 NRA), mais des centraux plus petits, Free s’est donc légèrement rapproché de l’opérateur au carré rouge en nombre de lignes couvertes.

Chez Completel, le dégroupage des gros centraux continue… et l’opérateur s’essaie à quelques petits centraux, à un rythme toutefois nettement moins soutenu (un peu plus de 30 NRA depuis le début de l’année, soit 150000 lignes).

Partager

A propos de l'auteur

[Rédacteur]
Tombé dedans quand il était petit, a depuis failli vendre son âme à la concurrence. Passionné par les réseaux&télécom, en formation d’ingénieur.
Se souvient parfois qu’il est modérateur.

15 commentaires

  1. Le Grau Du Roi ... L'éternelle Arlésienne? Enfin bon, Duke Nukem Forever est bien sorti un jour ... Espérons que ça soit pas dans 10 ans qu'on sera dégroupé ... A moins qu'on le soit quand la fibre aura supplanté l'ADSL ... Impatient de passer à Free ***

  2. Je suis d'accord, le Grau du Roi était "prévu" depuis 2006 et toujours rien. Et d'autres qui n'étaient pas du tout prévus ont été dégroupés avant. C'est a n'y rien comprendre, d'autant plus que SFR et même Bouygues ont déjà degroupé le Grau !!! Free risque de payer cher son retard sur les gros NRA, car certains ne sont pas aussi patients que moi lolll

  3. un simple freenaute le

    Juste SFR, en fait, cf la fin. SFR a du retard sur d'autres (il y a des NRA plus gros que Free dégroupe et pas SFR), et parfois dégrouper 2 petits NRA c'est aussi bien qu'un gros... au final Free est en tête dans le département, la situation n'est pas si mauvaise. Il ne faut pas chercher de logique dans les dates : il suffit qu'un administratif ait oublié de mettre son tampon, ou que le maire d'un hameau de 10 âmes refuse d'éclater sa rue pour passer 50m de fibre optique, pour que le dégroupage de milliers de lignes soit bloqué pendant des années.

  4. Un autre Exemple : BLS34 dégroupé en outdoor par Free, SFR toujours rien... LAN34 dégroupé par SFR, Free toujours pas ça ne serait tarder aussi, enfin ça doit être sur les rails! MPF34 dans une grosse zone d'entreprise à Montpellier toujours pas dégroupé par aucun opérateur! ( NRA HD de LEM34 )

  5. Moi j'aimerais savoir sur l'ensemble des NRA de Free, combien sont compatibles au VDSL2, et combien pourrons étre activés des l'autorisation de l'ARCEP ?

  6. Bonjour , Petite question , quelqu’un a une idée sur les dégroupage Free en Maine et Loire ( 49 ) ? Je déménage , actuellement en zone dégroupée , vers une zone non dégroupée Free , le village a coté ( 4Km ) est compatible TV adsl , pas la ou je vais être apparemment ... Et comme je ne suis vraiment pas déçu de Free , je ne veut pas retourner chez Orange ou ... autres ! sauf si contraint et forcé Brain sur Allonnes 49650 Merci de votre réponse ,

  7. un simple freenaute le

    samoa a écrit :
    Moi j'aimerais savoir sur l'ensemble des NRA de Free, combien sont compatibles au VDSL2, et combien pourrons étre activés des l'autorisation de l'ARCEP ?
    On n'en sait pas grand chose, ça dépend depuis quand ils déploient du matériel compatible VDSL2 (faut-il changer toutes les cartes xDSL ?). Dans tous les cas, on a vu pour l'ADSL2+ qu'ils ont migré l'ensemble du parc en environ 1 an, et qu'ils ont intégré tous les aliciens en un peu moins de temps que ça; on verra le temps nécessaire pour le VDSL. Pour le Maine-et-Loire : la liste complète Le NRA principal de Brain sur Allonnes NRA dégroupé par personne/prévu par personne et incompatible TV :( c'est la misère, quoi. A moins que tu ne soies sur AL949 voisin, qui couvre une partie de la commune, dégroupé par SFR et probablement Bouygues via le réseau de la région, et couvert par Orange... mais à 3km de Brain sur Allonnes donc probablement un peu loin pour avoir la TV. MaPcOo : l'exemple de BLS34 est intéressant, Free y a pas loin de 1000 abonnés (sur 3500), ce qui est probablement plus que ce qu'il y a sur GRO30...

  8. Merci pour votre réponse , Dans la case Free , y a rien pour Brain sur Allonnes , donc je suppose que je n'aurait plus free en dégroupage total , mais au moins free en "mode normal" si on peut dire ainsi ? Vu que Allonnes est lui dégroupée , j’espère que ça va être le cas pour mon future ... Village

  9. un simple freenaute le

    Allonnes n'est pas dégroupé par Free, le central est dégroupé par la région qui a mandaté une entreprise (Axione) pour le faire. Axione a installé des équipements dans un certain nombre de centraux selon des plans établis par les pouvoirs publics, a priori de façon définitive (= ils ne l'étendront pas plus). Ces équipements sont très faciles à adapter pour SFR (ils utilisent les mêmes sur leur réseau) et pour Bouygues (ils utilisent le réseau SFR), ils ont donc choisi de les utiliser. Free n'en veut pas, ils veulent leur propre matériel pour maîtriser la qualité et ce qu'ils peuvent y faire. Ils exigent de la fibre seule et la région n'en fournit pas. Donc ils ne s'installeront pas avec la solution existante : il faudra trouver autre chose (fibre louée par France Télécom ?), qui permettra éventuellement de s'installer à la fois sur AL949 ET sur BSA49 (que SFR ne va pas forcément chercher à dégrouper).

  10. Réagir sur le forum