Dégroupage 2009 : le sprint final

60

Allez Free, tu peux le faire.

« Notre taux de dégroupage va continuer à exploser », nous disait Xavier Niel en juin 2009. Mais, comme les jeux, les NRA dégroupés se faisaient hélas plutôt désirer…

Il semblerait que les annonces commencent toutefois à se concrétiser, et ce en nombre, puisqu’après la nouveauté, c’est désormais le dégroupage qui explose ! Décryptage.

Souvenez-vous : fin 2007, Free avançait fièrement 1500 NRA dégroupés. Et se révélait extrêmement ambitieux pour 2008, annonçant 2200 NRA équipés en fin d’année.

Les grands sites traitant de l’actualité du dégroupage se sont alors attelés à suivre l’avancement de cet objectif très ambitieux. Et force était de constater, le 1er janvier 2009, la déception des freenautes : le compte n’y était pas.
2000 NRA, tout rond, au 31 décembre : si l’année 2008 restait un bon cru sur le plan du dégroupage, en réalisant la deuxième plus belle progression après 2007, non, l’annonce n’était pas devenue réalité.

Pourtant, Free récidive, en annonçant (curieusement) avoir couvert effectivement 2200 NRA au 31 décembre, et atteindre 2700 à fin 2009 !

Déjà, le chiffre mérite des explications. 2000 ou 2200 ? Eh bien, 2100 en fait. 100 NRA étaient prêts à être dégroupés au 1er janvier, ou plutôt presque prêts, puisque Free y avait installé ses DSLAMs et ouvert la plupart. Et effectivement, janvier fut un mois faste, avec plus de 100 NRA dégroupés.

Mais la fête n’a pas duré longtemps, puisque février a divisé par 2 ce chiffre, et surtout, mars est tombé au plus bas, avec seulement 3 NRA dégroupés. La faute à qui ? Un blocage des migrations des abonnés, pour une raison obscure, et des ouvertures de nouveaux centraux, a fortement ralenti le déploiement apparent du réseau. Mais les techniciens Free continuant leur travail, les mois suivants ont rattrapé une bonne partie du retard.

Suffisamment pour atteindre les 2700 ?

Certainement pas. Jugez plutôt : 33 NRA en juin, 23 en juillet, et pire, 16 en septembre, lorsqu’une moyenne de 60 NRA par mois devait être tenue !
Et dans les faits, les activations ne se sont pas bousculées, sauf dans quelques régions très en retard (Nord-Isère, Aveyron, Vosges…), et plus gênant, les NRA activés ont eu tendance à rester anormalement longtemps, plus de 6 mois parfois, bloqués à ce stade, sans rien de neuf.

Le mois d’octobre, correct dans l’absolu, n’a toutefois pas suffi à combler le retard.

Enfin, nous voici en novembre : après un début de mois fort mou, Free semble s’être enfin décidé. Et quand Free se décide, ça bouge : depuis la rentrée, ce sont pas moins de 45 NRA qui ont été activés, et surtout 17 pour les seuls mercredi et jeudi.

Parmi eux, du beau monde, c’est à dire des centraux de belle taille (jusqu’à 15’000 lignes) et surtout prévus depuis des années, et sans cesse retardés. Le dégroupage en retard, c’est désormais du passé.

Plus concret pour les freenautes : les nombreux centraux en retard, où Free avait activé son, matériel, sont en train d’être massivement ouverts aux nouveaux arrivants. Parmi eux, BOU13, LRO13, DES13, NE271, SPB42, VOU21, MER67, SGE38, COU84, THO84, STD84, PIB31, COR91, ZAC83, MAR30, ILF68, pour se limiter à ces dix derniers jours… et ce sont pas moins de 32 NRA qui ont reçu leurs premières connexions au total dans cette période. La semaine prochaine sera, elle aussi, chargée, vu le nombre de centraux ouverts au dégroupage ces derniers jours.

Et les chiffres, on en est où ? 2700 ?

Loin de là encore. Actuellement, les différents sites référencent environ 2480 centraux ayant au moins un freenaute dégroupé, soit 220 de retard à ce jour. Mais souvenez-vous : l’an dernier, début décembre ils étaient presque 300…
Alors doit-on dire que Free est en retard ? En voyant le nombre de DSLAMs activés, c’est encore moins sûr : au 31 décembre 2008, Free affichait 2100 NRA activés pour 2200 prévus. A ce jour, ils sont déjà plus de 2570, soit seulement 130 NRA en retard.

Si le sprint se poursuit à ce rythme, l’objectif de 2700 NRA activés ne semble donc pas si difficile à tenir. Par contre, 2700 NRA avec des connexions, cela semble bien difficile.

Un premier bilan du dégroupage cette année ?

Tout d’abord, cette année sera, quoiqu’il arrive, un bon cru.
En passant de 61.3% à 67% à ce jour, la progression est déjà plus importante que l’an passé. Et de gros NRA devraient encore accueillir un DSLAM Freebox d’ici la fin de l’année.

Parmi les plus gâtés : tout d’abord, la Lorraine. le taux de dégroupage de Free y a pratiquement doublé, passant de 38 à 67%. Et à l’exception de la Meuse, tous les départements ont été généreusement servis.

Vient ensuite l’Alsace, qui franchit le cap des 80% de lignes couvertes (+11%), dépassant ainsi la région Rhône-Alpes, elle aussi bien servie avec +7% (notamment grâce au dégroupage de très gros NRA restés bloqués dans le Nord-Isère).

Entre les deux Normandies, l’écart se creuse : si la Haute Normandie progresse de 9% et atteint 61.5%, la Basse Normandie ne progresse que de 2.5% pour afficher royalement 37.5%. On me murmure dans l’oreillette que les prévisions sont là, et que 2009 n’est pas terminée dans la région 😉

En Auvergne, région jusque là bien délaissée, les activations à Montluçon (qui devraient être suivies de Vichy d’ici peu) ont permis une progression de 7% de la couverture. Si 35% paraissent bien faibles, 2010 devrait être chargée dans la région, notamment dans le Cantal, en Haute-Loire et dans le Puy de Dôme.

Viennent ensuite la Bretagne, +7% elle aussi, très bien servie en cette fin d’année, puis Midi-Pyrénées, avec 6.5%, notamment grâce au début de dégroupage dans l’Aveyron et le Gers !

Enfin, dernier score à 7%, la région PACA, poussée par les gros progrès du Vaucluse, du Var et des Bouches du Rhône (et là aussi, 2009 réserve a priori quelques surprises).

La Picardie, avec +6%, réalise un score honorable.

Le Centre connaît également une progression dans la moyenne, avec 5.7%.

L’Aquitaine n’a pas non plus été oubliée, avec +5.4%, toutefois plus concentrés en Gironde.

Sources : Frimousse, Francois04, Serge.31, Stats-Degroupage

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

60 commentaires

  1. Fidèle Freenaute depuis bientôt 5 ans, parfois contre vents et marées, ma chère sous préfecture n'est toujours pas prévue à être dégroupée par FREE alors que d'autres FAI s'y installent. Ayant une réception TNT assez déplorable, je vais devoir, la mort dans l'âme, changer de fournisseur internet afin de bénéficier d'une télé de qualité. Je ne suis pas, hélas, le seul dans ce cas et je pense que FREE aurait dû allé plus en avant dans le dégroupage afin de gagner des parts de marché plus conséquentes. Je vais certes payer un peu plus cher, bénéficier de moins d'innovations mais profiter d'un besoin que j'attendais. J'ai fais de la pub pour FREE pendant des années et modestement, rapporté un certain nombre d'abonnements mais maintenant, face à la concurrence, je n'ai plus d'arguments. Et j'aurais vraiment aimé continuer l'aventure avec vous...

  2. Ah! les heureux dégroupés. A quand les hauts cantons de l'Hérault oubliés. Je consulte souvant l'interface de gestion de mon compte et il est dit "dégroupage courant 2009". c'est vrai que 2009 n'est pas terminé mais bon je n'y crois pas. Et pourtant d'autres FAI sont dégroupés (?). Sommes nous les parents pauvres? Peut-être devrais-je faire comme Alarbion. C'est à y réfléchir si Free ...

  3. Et QUID des NRA purement 'retirés'... MIR13, mon NRA, était promis au dégroupage au premier semestre 2007, selon ma console d'administration. Il a été déclaré en Octobre 2008, les DNS donnaient donc l'IP qui lui serait dédiée... dans un futur proche (!), à son activation. J'ai cru ma patience récompensée quand l'IP dédiée c'est mise à répondre au Ping, cette semaine ! Espéré depuis longtemps, attendu pendant plus de deux ans, ça a fini par arriver ! Vite, ma console, je demande mon dégroupage total ! Ce matin, je découvre qu'après la déclaration, l'activation, il y a une nouvelle étape : la DÉPROGRAMMATION. Dans ce cas, l'IP qui était attribuée au NRA qui ne sera finalement pas dégroupé est finalement attribuée à un autre, ROU13... Ce n'est donc pas MIR13 qui a été activé et qui répond au Ping, mais bien ROU13... tant mieux pour les freenautes de Rousset, tant pis pour ceux de Miramas. Je ne saurai dire à quel point je suis déçu. :'( Déçu, déçu, déçu...

  4. #FF0000 Bonjour, fooormida...ble, ce dégroupement, euh!! cela concerne qui S.V.P ? SGD31 attends depuis début 2007, à 6675 métres du répartiteur, j'ai même écrit à la région, qui m'a répondu aimablement on s'en occupe, c'est prévu pour octobre je pense 2009, mais pas sûr, car aujourd'hui 28/11/2009 toujours rien, niet, qui peut me donner un tuyau pour faire avancer le baudet. Merci

  5. Freenews a écrit :
    Le dégroupage en retard, c’est désormais du passé.
    Ah bon pas pour LOP09
    Freenews a écrit :
    A ce jour, ils sont déjà plus de 2570, soit seulement 130 NRA en retard.
    Donc LOP29 prévu de puis 2008, fait encore parti de ces 130 encore en retard Tant mieux pour les aitres, tant pis pour nous

  6. un simple freenaute le

    C'est dommage d'avoir des réactions si primaires et nombrilistes... toutes les explications sont sur les forums, en l'occurrence : - Free annonce à ce jour plus de 1000 NRA prévus pour 2009-2010, et il n'en reste que 130 à activer pour avoir le compte en 2009, quant à 2010, je doute que 850 NRA y soient dégroupés ! Donc, Free met des dates dont il sait pertinemment qu'elles ne seront pas tenues, d'où - D'où viennent les retards ? En Alsace, pas toujours de Free... mais d'Alsace Connexia, de soucis de paperasse, etc, pas de manque de volonté vu l'énorme perte financière du non dégroupage ! - Quid des NRA retirés ? Ils sont rares, ils reviendront (cf les NRA du 35 retirés et revenus activés la semaine suivante) Ed29 : les dégroupages en retard concernaient les NRA activés Et il ne fait pas partie des NRA en retard; Ce qui compte c'est d'avoir 2700. Début 2009, 1000 NRA étaient prévus au dégroupage pour un objectif de 600 activations. Fais le compte. C'était pareil début 08. Ce qui compte, c'est le chiffre officiellement annoncé, qui est réaliste. Pas les dates, cf tous mes messages sur le forum. Prévoir un dégroupage, même une semaine avant sa réalisation parfois, est une hérésie. sambucien : A cette distance le dégroupage ne fera aucun miracle. Et Free n'est pas encore très présent dans le département. Rabdx : L'Hérault ça arrive... mais Free y est déjà en tête en terme de couverture, malgré la faible progression. Il va y avoir un boom, fin 2009-début 2010, à moins que le phénomène alsacien (plus de 3 ans de retard pour diverses raisons de paperasse entre autres) ne se reproduise... Pour ceux qui disent que les cas de pertes de clients à cause de non dégroupage sont nombreux : je répondrais 'heu...'. Free couvre 67% des lignes de France, SFR 71, et l'avance de SFR est en grande partie dûe aux multiples DSP qu'ils ont utilisées (Axione, TelOise, RHD57, PBC,...), qui leur donne une couverture quasi totale de certains départements. Mais est-ce pertinent ? Dans ces petites villes (ou villages), on voit clairement que les gens sont nettement moins équipés Internet et beaucoup plus attachés à Orange et sa réputation de stabilité ! Résultat, si sur un NRA de 1000 lignes, (allez, 2000 !) en IDF ou en Isère, Free peut capter entre 200 et 500 connexions, sur un NRA de la Meuse, ou tout autre endroit de France profonde, ils n'en atteignent pas 50 même s'ils sont en monopole du triple play (ou alors seuls avec Orange). Donc c'est sûr que les 700 NRA d'avance de SFR, (chiffre resté stable en 3 ans, donc Free n'est pas si lent que ça) font beau dans les tableaux, 4% de lignes en plus ça fait combien de clients potentiels en plus ? Pas tant que ça au final. Bref, c'est sûr qu'il y a énormément de boulot encore. Mais je me concentre ici sur la progression du dégroupage, qui est forte en 2009, quoiqu'on en dise, donc il y a heureusement beaucoup d'heureux. Sur les NRA dégroupés en 2009, ils sont à ce jour 120'000, et les migrations ne sont pas terminées sur nombre d'entre eux, donc 150'000 ne paraissent pas irréalistes une fois les migrations terminées.

  7. @Rabdx : tu cites le cas des "haut cantons de l'Hérault". Il ne faut pas se plaindre. Dans mon canton, GIG34, j'ai reçu fin 2005 une annonce selon laquelle le dégroupage était prévu "1er semestre 2006". Depuis, j'attends. Sans jamais avoir reçu une explication sérieuse de la part de Free.

  8. Réagir sur le forum