Dé…dégroupage

0

Regroupage d’un NRA

On parle beaucoup de dégroupage… Mais l’on oublie de mentionner ces NRA dégroupés qui, un jour… ne le sont plus.
Le dégroupage, nous le répétons souvent, n’est pas un long fleuve tranquille.

Eh bien, nous en avons une nouvelle preuve aujourd’hui : le NRA CHB28, CHARTRES SAINT BRICE, pourtant de grande taille (27000 lignes), dégroupé en 2005, n’est plus dégroupé !

D’après la carte de dégroupage de Free, il n’est plus que ’prévu’ :


Que les 2000 freenautes déjà raccordés aux 2 DSLAM Free installés se rassurent : ils sont dégroupés et le resteront. Leur Freebox HD continuera de fonctionner, rien ne change pour eux.

Mais les nouveaux abonnés seront raccordés en offre FreeBox IP/ADSL ou FreeBox Only, sans TV, et recevront une Freebox V4. La cause : depuis plusieurs mois, les 2 DSLAMs installés, d’une capacité de 1008 abonnés chacun, sont saturés de connexions.
Pendant quelques mois, grâce au turnover des abonnés (déménagements, résiliations) Free a pu proposer l’offre dégroupée, mais le délai de raccordement, de plus en plus important (il a dépassé 3 mois), a finalement obligé l’opérateur à revenir vers une autre offre, moins rentable, moins intéressante pour l’abonné.

Lorsque des places se libèreront, pour des résiliations par exemple, les abonnés seront migrés au compte gouttes en dégroupé ; puis, massivement, dès que l’opération sera possible.

Alors, pourquoi ne pas avoir installé (comme cela se fait partout ailleurs, et s’était fait en installant déjà un 2ème DSLAM fin 2006 ?
Vraisemblablement, Free avait pourtant prévu l’installation d’un 3ème DSLAM : chb28-3, DSLAM déclaré le 14 août 2007. Mais celui-ci n’a jamais été activé : seule son adresse IP est réservée, rien ne dit qu’il a été installé.
Quelles peuvent être les causes d’un tel retard ?

- Une absence de Free dans le département ? Non, Free a déjà installé d’autres DSLAM dans d’autres centraux en 2008.

- Une impossibilité physique… soit le manque de place dans le NRA (n’oublions pas que lors de la construction des NRA il y a 30 ans ou plus, personne n’avait prévu que de nouveaux équipements encombrants tels que les DSLAM allaient être installés, et encore moins que différents opérateurs auraient différents DSLAM), soit l’impossibilité de tirer une fibre du réseau Free au nouvel équipement (Free louant, le plus souvent, la fibre à des opérateurs comme France Télécom, si ceux-ci n’ont pas de fibre optique disponible, il est impossible de raccorder un nouveau DSLAM)

Alors, à quand le re-dégroupage du NRA ?
Rien ne permet de le dire… tout dépend de la nature du blocage !
Mais une lueur d’espoir cependant : Alice dégroupe ce NRA, et l’unification du réseau Alice avec le réseau Free a d’ores et déjà été annoncée. Il y aura donc remplacement des DSLAM Alice par des DSLAM Free… Ce qui permet, sauf si les équipements Alice sont déjà pleins, de mettre en place de nouveaux équipements (par exemple, si l’armoire à DSLAMs d’Alice ne contient qu’un seul appareil, Free pourra, après remplacement du DSLAM Alice par un DSLAM Free et en poser un autre dans la même armoire… ce qui rajoute donc, en plus d’un 3ème DSLAM pas forcément plein, un 4ème DSLAM lui vide).

Une armoire à DSLAM FreeBox… Celle-ci contient un DSLAM V2 à moitié plein, il est possible d’en ajouter un autre.


Et ce NRA n’est hélas pas un cas isolé :CIV69, après plusieurs mois de retour en IP/ADSL, a été rouvert en décembre ; le NRA OZF77, saturé depuis l’été, risque d’être fermé au dégroupage sous peu ; mais ne dramatisons pas non plus, les cas restent rares, ce qui permet à Free de couvrir aujourd’hui plus de 62% des lignes téléphoniques françaises sur plus de 2000 centraux.

Partager

A propos de l'auteur

[Rédacteur] Tombé dedans quand il était petit, a depuis failli vendre son âme à la concurrence. Passionné par les réseaux&télécom, en formation d'ingénieur. Se souvient parfois qu'il est modérateur.

Les commentaires sont fermés.