Coût du dégroupage : c’est reparti pour un tour !

0

Les opérateurs alternatifs sont facturés par France Telecom lorsqu'ils dégroupent la ligne d'un abonné. Les tarifs alors pratiqués sont régulièrement sujet à polémique dans la presse spécialisée.

Soit 665 millions d'Euros d'entrée d'argent en 2006 pour France Telecom, rien que pour la location de son réseau. L'Aforst, association représentant plusieurs opérateurs alternatifs, tire la sonnette d'alarme auprès de l'ARCEP…

Extrait de l'article des Echos (édition papier du 25 Mars 2008) :

« Nous avons demandé un réexamen de la totalité des tarifs de gros afin de restituer aux opérateurs alternatifs une partie de cette somme« , indique un participant.
« Celle-ci est utilisée par l'opérateur historique pour investir dans son réseau de fibre optique, ou pour acheter les droits du foot« , poursuit ce dernier.

Nous verrons prochaînement si l'Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) s'en mêle, pour changer la donne.

Partager

A propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.