Un recrutement catastrophique pour SFR fin 2013

13

Le quatrième trimestre 2013 aura été une catastrophe pour SFR en termes de recrutements puisque, selon toute vraisemblance, celui-ci aura été proche de zéro, aussi bien sur le fixe que sur le mobile.

Le groupe Vivendi vient de publier ses résultats pour l’année 2013. Ceux-ci ne permettent pas d’établir précisément le nombre d’abonnés recrutés par SFR au 4è trimestre, en raison d’une différence dans la présentation des résultats sur le mobile, mais nos confrères de n9ws.com sont parvenus à une estimation… assez accablante.

L’offre fixe (ADSL et fibre) de SFR comptabilise 5 209 000 abonnés, soit un recrutement de 170 000 nouveaux clients sur un an, et nul sur le dernier trimestre. Le T4 2013 aura été peu reluisant pour l’opérateur au carré rouge, donc, puisque les arrivées de nouveaux clients auront juste permis d’équilibrer le nombre de départs…

Sur le mobile, comme déjà souligné, l’estimation est plus compliquée. Vivendi a fait le choix de présenter les chiffres de SFR en France métropolitaine et marque propre uniquement, les rendant impossibles à comparer avec les chiffres précédents (qui intégraient les forfaits Entreprise et les DOM). Mais les éléments à disposition permettent de penser que, là encore, le recrutement est « assez proche de 0 » au T4 2013.

L’année aura été particulièrement dure pour SFR et on attend désormais de savoir si, oui ou non, les perspectives d’un mariage, de plus en plus crédible, avec Numericable se concrétiseront ou non. Si tel n’est pas le cas, l’introduction en bourse de l’opérateur, séparé de sa maison-mère Vivendi, risque de se révéler périlleuse…

via n9ws.com

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

13 commentaires

  1. Faut dire que niveau innovation , c'est "Carrément rien". Nada, que dalle.
    Ou que l'on aille (BT, Orange, Free, NC..) on aura mieux. Leur Box est la pire du marché.
    Surement dû à l'hésitation de séparation de la part de Vivendi, ça se ressent. Ils doivent avoir stoppé complètement la R&D, ou alors ils sont encore en 2010....

  2. Le 31 décembre dans un article de [url=http://www.latribune.fr/technos-medias/20131231trib000803287/-les-annonces-de-free-sur-la-4g-ont-fait-un-flop-selon-sfr.html][b][u]La Tribune[/u][/b][/url], SFR annonçait 2 millions de clients pour RED, finalement, c'est seulement 1,700 000 clients selon le communiqué de Vivendi !
    Toujours dans le même article, un responsable annonçait que "[i]C'est notre meilleur mois de décembre depuis trois ans[/i]", au vu des résultats publiés, cela fait sourire.   
    Ils ont un peu de mal avec certains chiffres chez SFR !

  3. Un autre chiffre sur le fixe est avancé par SFR mais uniquement dans son communiqué de presse. Il comptabilise les clients à La Réunion et les clients du secteur Entreprise. Au total SFR annonce 5,257 000 clients, soit un gain de 48 000 (+0,92%) sur le trimestre et toujours de 170 000 sur l'année (+3,4%).
    Le chiffre de 5,209 000 ne comptabilise que les clients résidentiels en France.
    En vérifiant par rapport aux présentations précédentes, c'était bien le total (5,237 000) qui était pris en compte.
    Mais SFR gagnerait à faire des présentations cohérentes.

  4. Il ne faut pas s'étonner de ces chiffres.
    Quand on regarde le développement du VDSL2 dans le département de la Moselle, SFR a mis à jour 13 NRA sur les 149 qu'il possède, soit a peine 8 % du parc .
    Quand on compare par rapport a Orange, qui a mis à jour 109 NRA sur les 198 qu'il possède, soit plus de 55% , il n'y a pas photo ! Gagnant: ORANGE
    Je connais des personnes qui sont partis "en face" a cause de l'immobilisme de SFR dans ce domaine !
    Tant qu'ils ne feront pas d'effort dans leur déploiement, SFR ne sera pas attractif !

    Marc

  5. Et toujours absent sur la fibre installée par les communautés de communes comme le Grand Nancy par exemple. A décharge c'est la même chose pour Free et Orange

  6. Réagir sur le forum