La transformation progressive de SFR en Altice a commencé

4

D’ici juin 2018, SFR ne sera plus. La célèbre marque, utilisée depuis 1987, a déjà commencé sa métamorphose progressive en Altice.

Difficile de faire disparaître un nom aussi ancré dans les mémoires des Français que celui de SFR. Altice en semble bien conscient, et semble avoir mis sur pied une transition tout en douceur. Ainsi, l’opérateur a commencé à changer le nom de son réseau sur les appareils permettant une telle mise à jour, notamment sur les iPhone et iPad d’Apple.

Pour les abonnés SFR et RED, le nom « SFR altice » vient remplacer « SFR », remarque le site MacG. Afin que le changement ne soit pas trop brutal, les deux marques coexisteront donc pendant quelque temps — une pratique très courante lors de telles opérations de changement de nom. À terme, en juin 2018, seul « Altice » devrait subsister.

Un changement à l’échelle mondiale

Annoncé en mai, le changement de nom de SFR répond à une volonté du groupe Altice d’imposer une marque unique partout dans le monde. Altice sera donc le nouveau nom de tous les opérateurs du groupe : SFR et Numericable en France, Cablevision et Suddenlink aux USA, Portugal Telecom au Portugal, Hot en Israël…

Seuls certains médias du groupe (BFM TV, RMC, etc.) devraient échapper à la politique de la marque unique. Ce n’est pas une règle universelle, pourtant, comme en témoigne la création d’Altice Studio, la chaîne cinéma-séries du groupe, en août. Gageons que SFR Sport devrait également changer de nom sous peu…

L’utilisation globale de la marque Altice fait également les affaires de Patrick Drahi : le fondateur du groupe en détient les droits d’utilisation, à titre personnel. Et il n’hésite pas à facturer à son propre groupe le droit d’utiliser la marque, une manne qui lui a permis de générer 41,3 millions d’euros de profit personnel en 2016.

via MacG

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

4 commentaires

  1. Antwan a écrit :

    C'est dingue d'autoriser de telles pratiques. Drahi est vraiment un [...]

    edit : modération


    Un quoi ?

    Qu'il prenne des redevances, des dividendes, des salaires, à partir du moment où il paie des impôts dans le pays où il est domicilié, il n'y a PAS de problème.

  2. SFR ou Altice, ce n'est pas que le nom de ce FAI qu'il faut changer, mais aussi le SAV, la qualité médiocre de leurs réseaux (oui les réseaux : ADSL, VDSL fibre, mobile) ainsi que leurs offres à des prix hallucinant.
    Les français ne sont pas débiles changer un nom ne changera pas nos façons de penser s'ils ne changent pas les "vrais" problèmes... (tél que les sur-facturations...)

  3. Réagir sur le forum