Télécoms : la guerre des promotions de Noël est de retour

2

Comme chaque année, à l’approche de Noël, les opérateurs redoublent d’efforts pour attirer le chaland. Quitte à lancer des promotions toujours plus agressives…

Ces derniers jours, ils s’y sont tous mis. Orange via Sosh, SFR via RED, Bouygues Telecom et Free Mobile y sont allés de leurs offres mobiles promotionnelles. Tous ne font pas preuve de la même audace : ainsi, Free et Bouygues se sont distingués en se livrant une véritable « guerre » de promotions.

Les manœuvres vont bon train : via sa vente privée, Free Mobile est le plus attractif, avec un forfait 50 Go à 2,99 € par mois (il n’a jamais été aussi peu cher !). Mais Bouygues Telecom le talonne, s’alignant presque, à un euro de différence.

Plus cher, Sosh s’est adapté d’une autre façon : la succursale d’Orange a augmenté le quota de données de son forfait 10 Go, qui devient 20 Go pour l’occasion. Cette modification, définitive, s’applique également aux abonnés actuels. RED by SFR lui a emboîté le pas en ajoutant 19 Go supplémentaires à son forfait 1 Go, pour un résultat au tarif sensiblement identique… mais sans limitation de durée.

Le recrutement, à défaut de la rentabilité

Si les quatre concurrents se livrent une bataille aussi acharnée à l’arrivée des fêtes, c’est bien parce que la période est propice. Une part non-négligeable des ventes de forfaits s’effectue en fin d’année. Chacun y va donc de son offre pour ne pas rester sur le carreau.

Ici, les opérateurs privilégient le recrutement à la rentabilité. En espérant, bien entendu, fidéliser et conserver les abonnés au-delà de la période promotionnelle. Mais à force de répéter le même manège, les clients prendront l’habitude de changer d’opérateur année après année — une procédure d’autant plus simple qu’elle est presque indolore avec le code RIO…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

2 commentaires

  1. Freenews un des seuls sites qui quotent tous les operateurs, sur leurs liens direct sans passer par des regies de pub. La plupart du temps c'est sponsorisé sur sponsorisé, et Free Mobile n'est tout simplement pas linké, car il n'offre pas ce type de publicité.

  2. "[...]opérateurs privilégient le recrutement à la rentabilité[...] Mais à force de répéter le même manège, les clients prendront l’habitude de changer d’opérateur année après année "

    Justement, la "rentabilité" élevée implique de fournir un minimum de services pour un tarif maximum.
    Free a obligé de changer de politique: pour ne pas mourir, les opérateurs doivent fournir un maximum de services pour un prix qui permet leur survie. S'ils ne fournissent pas assez - les clients changent et si les prix ne permettent pas la survie des opérateurs, les opérateurs arrêteront les promotions. Cette facilité de changer permet une concurrence parfaite et un tarif équilibré.

  3. Réagir sur le forum