Numericable-SFR : les centres d’appel en grève jeudi

0

La grogne sociale continue chez Numericable-SFR. Depuis le rachat de l’opérateur par Numericable, la chasse aux coûts pèse sur les salariés…

Une nouvelle mobilisation aura lieu le jeudi 11 juin dans les centres d’appels de SFR, aussi bien internes qu’externes, en France, Tunisie et au Maroc. À l’appel des syndicats, les salariés se mobiliseront contre la réduction « dra(hi)stique » des coûts entreprise dans le groupe depuis son rachat.

Numericable-SFR a entrepris de renégocier ses contrats avec les sous-traitants au forcing : la nouvelle direction réclame des rabais de l’ordre de 30% et refuse de payer ses factures. Cette stratégie imposée par le cost killer Patrick Drahi pèse sur les centres d’appel externalisés, dont les contrats ont également fait l’objet de renégociations. Plusieurs prestataires sont concernés, parmi lesquels B2S, Teleperformance, Sitel et Arvato.

Dans l’optique d’une réduction de coûts accrue, la direction pourrait également amorcer une délocalisation des centres d’appel internes à SFR. Selon une information parue dans le Canard Enchaîné, le groupe envisagerait de fermer son centre d’appel marocain pour le déplacer à Madagascar.

Si cette hypothèse n’a pas été confirmée, la perspective d’une délocalisation des centres au Portugal — où Altice, maison-mère de Numericable-SFR, vient de racheter l’opérateur Portugal Telecom — semble nettement plus sérieuse. Le groupe s’est engagé auprès des autorités locales à créer quelques 4000 postes au sein de centres d’appel. « On s’est rendu compte la semaine dernière qu’une vingtaine de salariés de SFR allaient partir former sur place au Portugal, des salariés aux produits et aux services de l’opérateur français », s’inquiète un délégué syndical CGT.

Source : BFM Business

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum