SFR (Altice) va chercher ses productions originales en Israël

0

SFR va piocher dans le catalogue de séries de son cousin israélien, l’opérateur Hot, également propriété de Patrick Drahi.

Récemment lancé dans la production de contenus originaux, SFR n’a qu’à puiser dans le catalogue de son homologue Hot. Le câblo-opérateur, deuxième opérateur fixe en Israël, édite également le bouquet de télévision le plus populaire du pays, et deux chaînes de télévision : Hot 3 et Hot Plus. Pour les alimenter en programmes, Patrick Drahi rachète des contenus, bien sûr, mais il commande également un certain nombre de productions exclusives depuis plusieurs années.

En France, SFR vient de se lancer dans la course aux médias avec la production d’une première série exclusive, « Les Médicis », via Altice Studios. Et la maison-mère espère multiplier les synergies entre les deux opérateurs afin de renforcer leurs catalogues respectifs…

Rachats et coproduction de séries en vue pour SFR

L’opérateur au carré rouge a racheté les droits de diffusion d’une première série Hot, « Sirènes », qui sera proposée sur SFR Play avant la fin de l’année. Il en sera donc le diffuseur exclusif en France. Les idées de coproduction entre SFR et Hot fleurissent également : le projet « Paris-Tel-Aviv » est actuellement à l’étude au sein des bureaux d’Altice.

Avec un coût de production typiquement peu élevé pour les séries israéliennes (de 200 à 250.000 dollars par épisode, contre 600.000 pour une fiction française), nul doute que SFR entend tirer avantageusement parti de ce rachat. Et Hot, qui ne parviendrait pas à rentabiliser ses séries avec une diffusion uniquement en Israël, mise gros sur l’exportation de ses contenus. Un marché gagnant-gagnant, donc.

Source : Les Échos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum