Orange rappelle son mobile Hapi 30, au DAS trop élevé

0

Pas si joyeux que ça, le Hapi 30 : ce téléphone, commercialisé exclusivement par Orange sous sa propre marque, fait l’objet d’un rappel général.

En raison d’un défaut de conformité, Orange se voit contraint de procéder au rappel de tous ses Orange Hapi 30 vendus. Dans certaines conditions, ce modèle à clapet très simple, produit par le français Mobiware en marque blanche pour le compte d’Orange, dépasse le taux d’émission d’ondes, ou DAS (débit d’absorption spécifique) autorisé.

Dans un courrier, Orange expose la situation aux quelques 90 000 clients concernés. Tout en se voulant, malgré tout, rassurant : « Des mesures réalisées par l’Agence Nationale des Fréquences ont permis de détecter un dépassement de la norme du débit dite d’absorption spécifique du tronc (DAS) fixée à 2W/kg. Ce dépassement intervient lors d’un cas d’usage rarissime : l’envoi d’un MMS sous couverture réseau 2G, alors que le clapet du mobile est fermé et qu’il est plaqué contre le corps. Cette non-conformité ne présente aucun risque pour la santé ou la sécurité ».

Le Hapi 30 est bien entendu retiré de la vente, tandis que ses utilisateurs se voient proposer un échange gratuit de leur portable contre un autre modèle à clapet similaire.

D’autres portables pourraient dépasser les normes autorisées

Selon 60 Millions de consommateurs, qui rapporte cette information, le Hapi 30 d’Orange pourrait ne pas être le seul dans ce cas. Gilles Brégant, directeur général de l’ANFR (Agence nationale des radiofréquences) indique que les mesures de contrôle menées sur les téléphones mobiles ont révélé « des dépassements sur quelques autres téléphones ».

Les noms des vilains petits canards seront révélés, mais pas tout de suite… « Les procédures contradictoires sont en cours avec les constructeurs », précise Gilles Brégant. Une étape qui peut prendre jusqu’à plusieurs mois.

Source : 60 Millions de consommateurs

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum