L’entente entre opérateurs est définitivement confirmée

8

Mieux vaut tard…

L’affaire d’entente illégale entre les trois opérateurs mobiles Orange, SFR et Bouygues Telecom au début des années 2000, prend définitivement fin avec le rejet de l’ultime appel d’Orange par la Cour de Cassation.

Pour rappel, les trois sociétés avaient été reconnus coupables de s’être partagé le marché de la téléphonie mobile en France, entre 2000 et 2002, via une entente sur les prix pratiqués. Une fois reconnue, la pratique a été sévèrement sanctionnée par le Conseil de la Concurrence, en novembre 2005 : une amende de 534 millions d’euros était infligée aux opérateurs.

L’affaire s’est ensuite perdue dans de nombreux rebondissements, notamment avec une confirmation du jugement une première fois en appel (en décembre 2006), une révision de ce jugement par la Cour de Cassation en juin 2007 (où une partie de l’amende avait été annulée et renvoyée en cour d’appel), etc.

Ce marathon juridique de douze années s’est achevé mercredi avec l’arrêt de la Cour de Cassation, rejetant le dernier recours d’Orange. Une page peu glorieuse du passé des opérateurs mobiles français se tourne…

Source : La Tribune

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

8 commentaires

  1. La page s'est tournée seulement avec l'arrivée de FreeMobile. L'entente jugée n'est que entre 2000 et 2002. Je ne suis pas convaincu qu'elle se soit stoppée en 2002...

  2. C'est incroyable !
    Il sont en faute depuis le début et tente quand même de faire le nécessaire pour le remettre en question.
    Bande de fous

  3. et a qui vont aller les sous sous que l'on a versé en trop....
    surement pas à la cause du haut débit afin d'équiper toute les communes

  4. J'espère qu'il n'est pas trop tard pour les faire condamner pour récidive au titre des années 2002-2012.
    Imaginez un total d'amende de plus de 6 milliards... de quoi rebattre les cartes, et accélérer la chûte des mammouths.

  5. Martin (Bouygues) doit faire la gueule, son pote Sarkozy parti de l’Elysée, Free Mobile débarque en 2012, rejet de l’ultime appel pour entente illicite, perte d’audience sur TF1,  c’est trop injuste !

  6. ce qui me fait triper c'est que ces opérateurs profiteurs sans scrupules sont narcissiques et admirent leur nombril en pensant comme à leur habitude que ca ira mieux dans l'avenir avec leurs clients et qu'ils pourront retrouver pleine sérénité, plénitude et confiance de leurs clients...

    je pense qu'ils sont habitués à leur monopole et il ne faut pas qu'ils oublient que les clients c'est nous !

    ce qui fait marcher leur "boîte" c'est pas eux, c'est nous !
    il ne faut pas qu'ils l'oublient, ca !

    car sans nous, sans notre forfait, ce qui est leur raison d'être, leurs boîtes ne tourneraient pas...

    alors je leur conseille de redoubler de vigilance et dorénavant de s'adapter à une "vraie" concurrence.

    ils ne peuvent plus se reposer sur leurs lauriers.

    et leurs profits, les agissements (prix haut pour peu de services, étouffement du marché pour les cartes prépayées au profit des forfaits, mais aussi le peu de marge de manoeuvre qu'ils faisaient volontairement aux MVNO, subvention du mobile ; entourloupe pour vendre plus cher mais avec engagement ? leurs offres à foisson amenant uniquement à l'incompréhension, etc), leur facon de s'entendre à trois pour dessiner à leur facon le marché, tout ca c'est fini !

    et les gens se réveillent peu à peu... déjà car c'est la crise économique et qu'un euro est un euro :
    donc il faut qu'ils revoient absolument leurs tarifs vers le bas car leur réseau est depuis longtemps amorti
    et surtout qu'il faut qu'ils innovent !

    la différence ne se fait plus sur le débit ni l'accompagnement mais sur le service.

    attention qui dit service, ne dit pas boutique à deux balles (car uniquement des t'chatcheurs commerciaux incompétents sur la technique et sur les produits ; connaissent pas les mobiles qu'ils vendent), je parle des services à valeur ajoutée comme par exemple l'unification des numéros de téléphones (box et mobile).

    Bref... en résumé, ils ont profité, ils ont été vilains, ils l'ont cherché, ils doivent demander absolution de leurs péchés (ptdr) en proposant des pardons aux consommateurs (prix bas et services haut) mdr

  7. Réagir sur le forum