L’arrivée de Free Mobile ravit le président de Coriolis !

0

Pierre Bontemps, président de Coriolis Telecom, était mardi l’invité du 12-15 sur BFM Business. Il n’a pas échappé aux questions rituelles sur l’arrivée du nouvel entrant de la téléphonie 3G, Free Mobile

Après une rapide évocation de l’actualité politique, le sujet de Free a rapidement été lancé. Et alors qu’Hedwige Chevrillon lui demandait si Coriolis avait souffert de l’arrivée du trublion comme tous les autres, celui-ci a eu une réaction surprenante, en affirmant que l’arrivée de Free Mobile était une « formidable opportunité » qui, bien loin de lui avoir fait perdre des clients, a fait « exploser » le site Internet de ses offres. « Nous sommes ravis », a-t-il lancé.

Pierre Bontemps en a profité pour faire la promotion de ses offres, dont un forfait Internet à 18,80 € et un abonnement mobile à 24,80 € « qui comprend un terminal ». Avant de raviver sans vergogne les polémiques infondées sur le réseau de Free Mobile : « Free a eu une licence qui se concrétisait pas des obligations. L‘obligation, c’était d’avoir un réseau qui couvre 27% de la population et des doutes sérieux se font jour actuellement », lançait-il.

Ironie du sort, l’Arcep publiait un cinglant démenti, quelques heures à peine après l’interview…

Écoutez l’intégralité de l’interview diffusée sur BFM Business :


ou téléchargez au format MP3

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.