L’accord de mutualisation entre Bouygues et SFR pourrait être suspendu

5

Conclu au début de l’année, l’accord de mutualisation des réseaux mobiles de SFR et de Bouygues Telecom est dans le collimateur de l’Autorité de la concurrence, qui pourrait décider de le suspendre.

L’enquête du gendarme de la concurrence, suite à une plainte déposée par Orange, révèle l’existence de certaines clauses que les deux opérateurs s’étaient bien gardés de dévoiler au public lors de la signature. L’une d’elles, en particulier, fait tiquer l’Autorité : l’accord prévoit pour SFR un droit à l’itinérance 4G sur le réseau de Bouygues Telecom. L’opérateur au carré rouge a admis l’existence de cette clause et reconnu vouloir s’appuyer dessus, pour une durée de deux ans.

La présence d’un droit à l’itinérance 4G sur le réseau Bouygues expliquerait que le propre déploiement 4G de SFR soit aussi lent — selon les derniers chiffres, l’opérateur est 3ème en nombre de sites activés, loin derrière Orange et Bouygues, et tout juste devant Free dont le déploiement a pourtant commencé plus tard.

La nouvelle, surprenante, pourrait pousser l’Autorité de la concurrence à mettre en place des “mesures conservatoires” contre l’accord SFR-Bouygues, ce qui reviendrait à en suspendre l’exécution. Par prudence, les deux opérateurs, qui risquent désormais une grosse amende, pourraient choisir de geler eux-mêmes leur projet…

Source : Les Échos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

5 commentaires

  1. C'est bizarre que l'autorité de la concurrence ait accès à ce contrat d'itinérance alors qu'on a toujours opposé le secret à l'accord d'itinérance entre Free et Orange.

  2. pas tellement

    suite à une plainte déposée par Orange, révèle l’existence de certaines clauses que les deux opérateurs...


    petit coup  de main entre ancien/nouveau ami , Bouygues informe Orange que...Orange porte plainte , et voila Bouygues à une épine de moins , mais surtout fragilise ex SFR 

    c’était prévisible

  3. jacochere a écrit :

    pas tellement

    petit coup  de main entre ancien/nouveau ami , Bouygues informe Orange que...Orange porte plainte , et voila Bouygues à une épine de moins , mais surtout fragilise ex SFR 

    c’était prévisible


    En effet, bien vu  ;D. Et comme il y avait une clause de confidentialité, SFR va porter plainte, il va y avoir une perquisition chez Orange qui va dire que c'est Snowden qui lui a dit.
    D'ailleurs il faut que je demande à Snowden où sont mes clefs de bagnole.

  4. Je n'y crois pas une seconde à l'abandon de cet accord de mutualisation. Trop de travail et trop d'économies sont en jeu pour que tout cela soit jeté aux orties.

  5. L'abandon total non, par contre des modifications éventuelles, cela reste possible. L'Autorité De La Concurrence va forcément y apporter sa contribution ou des précisions. C'est son rôle. 

  6. Réagir sur le forum