Le gouvernement portugais prévient Altice : « aucun licenciement »

1

Les rumeurs d’un vaste projet de licenciement chez Portugal Telecom (filiale d’Altice) ont interpellé le gouvernement local, qui y met le hola.

Le gouvernement « ne donnera aucune autorisation » de licenciement à Altice, prévient le Premier ministre, Antonio Costa. « Le gouvernement ne donnera aucune autorisation pour des licenciements de ce genre. Rien ne le justifie », a-t-il martelé devant le Parlement.

Cette annonce intervient alors que la rumeur d’un plan de licenciements, portant sur quelques 3000 salariés de l’opérateur historique (soit un tiers des effectifs), a fait surface samedi dans la presse portugaise. L’hebdomadaire Expresso évoquait une « cure d’amaigrissement agressive » en vue pour Portugal Telecom et affirmait qu’Altice avait déjà pris contact avec le gouvernement portugais en ce sens.

Mardi, un porte-parole d’Altice a tenu à démentir tout « plan de licenciement collectif » chez Portugal Telecom. « Le coeur de la R&D du groupe est au Portugal. C’est un actif majeur pour Altice ». On sait en revanche que Portugal Telecom adoptera bientôt la marque Altice, nouvelle marque unique du groupe à travers le monde, tout comme SFR en France.

Source : AFP

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

1 commentaire

  1. Ca me parraissait trop bien aller ces derniers mois chez eux. Il fallait se douter que Drahi allait appliquer la même politique qu'à SFR.
    D'ailleurs j 'ai encore du mal à comprendre que portugal telecom ait été vendu à Altice, en connaissant l'histoire d'altice.

  2. Réagir sur le forum