Fibre : Orange reproche à ses concurrents de ne pas avoir assez investi

2

Dans un entretien à La Tribune, Stéphane Richard (PDG d’Orange) met en avant les investissements de son groupe dans le déploiement de la fibre optique. Et reproche à ses concurrents de ne pas en avoir fait autant.

Avec pour objectif 20 millions de foyers raccordables en fibre optique d’ici 2020, Orange a pris la tête de la course au déploiement en France. Il faut dire que l’opérateur ne lésine pas, avec un chiffre affiché de 500 millions d’euros investis en 2015 et « entre 550 et 600 millions d’euros » estimés pour 2016.

Stéphane Richard défend donc ses investissements, avec une crainte : que l’Autorité de régulation des télécoms (ARCEP) ne revoie le cadre réglementaire en faveur de ses concurrents, ayant investi moins lourdement. « Chaque opérateur a fait ses propres choix », tonne-t-il, estimant que « personne n’a empêché les gens d’investir ». Pour lui, une « stabilité du cadre de régulation et du cadre fiscal » est donc nécessaire.

Il a également tenu à faire taire l’idée fréquente selon laquelle les opérateurs alternatifs n’ont pas suffisamment de moyens pour investir aussi largement qu’Orange : il rappelle leurs « grands projets d’acquisitions » à l’étranger, taclant ainsi la politique d’expansion aux États-Unis d’Altice (maison-mère de Numericable-SFR), et les hypothétiques tentatives d’Iliad (Free) à ce sujet.

via AFP

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

2 commentaires

  1. Ce n'est pas faux. Free avait annoncé la fibre pour tout le monde mais c'est l'opérateur qui a le moins fait pour la fibre ! Tous les opérateurs viennent sur les fibres installées par Orange. Mais un peu de spoliation une fois que la fibre sera installée partout ne ferait que du bien et casserait les prix pour les clients :) On est en France et dès qu'une société commence à engranger trop de bénéfices - on les partage :)

  2. Comme Free s'est mis au mobile, il est évident qu'il ne pouvait pas tenir son plan sur la fibre.
    Stephane Richard veut pousser ses concurrents à investir +, donc à s'endetter davantage pour qu'ils soient forcés à remonter leur tarif.

  3. Réagir sur le forum