Fibre : Orange reproche à ses concurrents de ne pas avoir assez investi

0

Dans un entretien à La Tribune, Stéphane Richard (PDG d’Orange) met en avant les investissements de son groupe dans le déploiement de la fibre optique. Et reproche à ses concurrents de ne pas en avoir fait autant.

Avec pour objectif 20 millions de foyers raccordables en fibre optique d’ici 2020, Orange a pris la tête de la course au déploiement en France. Il faut dire que l’opérateur ne lésine pas, avec un chiffre affiché de 500 millions d’euros investis en 2015 et « entre 550 et 600 millions d’euros » estimés pour 2016.

Stéphane Richard défend donc ses investissements, avec une crainte : que l’Autorité de régulation des télécoms (ARCEP) ne revoie le cadre réglementaire en faveur de ses concurrents, ayant investi moins lourdement. « Chaque opérateur a fait ses propres choix », tonne-t-il, estimant que « personne n’a empêché les gens d’investir ». Pour lui, une « stabilité du cadre de régulation et du cadre fiscal » est donc nécessaire.

Il a également tenu à faire taire l’idée fréquente selon laquelle les opérateurs alternatifs n’ont pas suffisamment de moyens pour investir aussi largement qu’Orange : il rappelle leurs « grands projets d’acquisitions » à l’étranger, taclant ainsi la politique d’expansion aux États-Unis d’Altice (maison-mère de Numericable-SFR), et les hypothétiques tentatives d’Iliad (Free) à ce sujet.

via AFP

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.