Bouygues Telecom prêt à supprimer des centaines d’emplois

12

La direction de Bouygues Telecom devrait décider, lors d’un comité central d’entreprise prévu ce mardi après-midi, d’annoncer un plan de départs volontaires (PDV) touchant plusieurs centaines de postes.

L’information, communiquée par Les Échos, n’a pas encore été confirmée par le groupe, qui se refuse à tout commentaire.

Sous pression depuis le lancement de Free Mobile, Bouygues Telecom se prépare à la baisse de son chiffre d’affaires (de l’ordre de 15 à 20% sur le mobile cette année) ; un plan d’économies des coûts, portant sur 300 millions d’euros par an, déjà lancé par le groupe, ne devrait pas suffire.

Le sujet de l’emploi chez les acteurs mobiles est devenu sensible depuis l’arrivée du quatrième opérateur. Du côté de SFR, on s’attend également à un dégraissage important, qui pourrait toucher jusqu’à 1000 salariés. Seul Orange ne prévoit pas de licenciements dans l’immédiat ; l’opérateur historique se contente de mettre en pratique un gel des recrutements, et de ne pas renouveler certains CDD. Chez Free, les annonces de recrutement continuent de fleurir…

Source : Les Échos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

12 commentaires

  1. Ce n'est pas en s'alignant sur le forfait freeM, au service d'assistance [gratuit, performant, français] près que BouyguesT va nous faire croire qu'ils cherchent à préserver l'emploi. Plutôt que d'innover, ils se mettent sur la voie de la préparation de la vente de l'entreprise, en "assainissant" au maximum sa force humaine. Ce n'est que le début, la commercialisation de leurs offres via Darty n'aidera pas.
    BT affiche ainsi le prix de l'arrivée de freeM au pouvoir: des pertes d'emplois en cascade.

  2. Réagir sur le forum