Bouygues lance sa « 4G Box », pour un accès haut débit à domicile

0

En test depuis quelques mois, la fameuse 4G Box de Bouygues Telecom est enfin officialisée par l’opérateur.

Remplacer un accès ADSL de mauvaise qualité par une connexion 4G domestique, c’est l’idée de Bouygues Telecom avec sa 4G Box. L’offre est réservée aux zones peu denses ne disposant que d’un accès ADSL limité (environ 10 millions de foyers éligibles). Elle propose de remplacer la traditionnelle box ADSL par une box 4G, illimitée.

Une 4G Box simple, conçue par Huawei

La 4G Box est commercialisée à 32,99 € par mois (dont 29,99 € d’abonnement et 3 € de frais de location du matériel). Prévoyez également 19 € de frais de mise à disposition, lors de l’abonnement, et 19 € de frais de résiliation. Le premier mois est offert, et l’ensemble des frais engagés sont remboursés si l’utilisateur résilie pendant les 30 premiers jours.

L’offre inclut une 4G Box Huawei de petite taille, capable de capter la 4G et de la partager en Wi-Fi à travers le foyer. On y trouvera également un port Ethernet. L’opérateur met en avant la simplicité d’utilisation de son boîtier, sans configuration : une prise électrique suffit.

D’un point de vue technique, le matériel fourni assure le WiFi 802.11b/g/n (pas de WiFi .11ac), jusqu’à 32 connexions simultanées. La puce intégrée est compatible 4G (mais pas 4G+), jusqu’à 115 Mbps en téléchargement et 38 Mbps en envoi.

Une offre illimitée en data, mais assortie de restrictions sur la vidéo

Pour ce prix, il s’agit d’une offre véritablement illimitée en data (pas de fair use comme sur les forfaits téléphoniques), adaptée aux usages domestiques. Aucun type d’usage ne sera interdit, garantit Bouygues Telecom, qui ouvre ainsi la voie aux usages peer-to-peer, newsgroups, etc. En revanche, la 4G Box ne fait que de l’Internet : elle n’inclut pas d’offre téléphonique ni de télévision.

L’opérateur ne donne aucune fourchette de débit prévu pour les abonnés. La 4G étant un réseau partagé, le débit maximum peut être extrêmement variable selon l’heure et dépendra du taux d’utilisation de chaque antenne. Certains usages (comme la consommation de vidéo en streaming type YouTube) seront toutefois plafonnés à 2 Mbps par client, avertit Bouygues.

Proposée en test dans quelques communes françaises depuis le mois d’octobre, l’offre sera commercialisée à grande échelle à compter du lundi 23 janvier 2017. C’est à cette date que les abonnés potentiels pourront tester leur éligibilité sur le site de Bouygues Telecom.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.