Après Free, RT France devrait arriver sur le bouquet d’Orange

0

Lancée le 18 décembre sur Freebox TV, la chaîne info RT France continue ses négociations afin d’arriver sur d’autres bouquets concurrents.

Depuis son lancement, la version française de la chaîne d’information russe RT est proposée gratuitement sur le canal 359 de l’offre de Free. Le trublion était le premier à reprendre le signal de la chaîne, dont il proposait déjà les déclinaisons en anglais (canal 694), en espagnol (canal 695) et en arabe (canal 698). À ce jour, il reste le seul.

Les abonnés à d’autres offres peuvent toujours regarder RT France en direct sur son site web ou sur YouTube, mais pour la chaîne comme pour ses spectateurs, ce n’est pas l’idéal. RT ne cache pas ses difficultés à convaincre les opérateurs français. Ainsi, malgré les annonces initiales en ce sens, la chaîne n’est toujours pas disponible sur le bouquet de Bouygues Telecom. Elle pourrait, toutefois, arriver chez Orange bientôt : « Nous sommes à l’étape finale de notre négociation avec Orange », indique Xenia Fedorova (présidente de RT France) à l’AFP.

Un risque de censure des médias en France

Alors que le gouvernement s’apprête à faire passer une loi visant à contrôler les « fake news », RT alerte sur les risques et dérives d’une telle mesure, qui pourrait dans les faits « aboutir à une censure des médias » en France. À l’heure actuelle, Xenia Fedorova estime que RT est toujours « maltraitée » par l’Élysée qui l’accuse de propager de fausses nouvelles, mais qui refuse de donner la moindre précision à la chaîne lorsque cette dernière cherche à en savoir plus.

La mésentente entre Russia Today, financée par le gouvernement russe, et Emmanuel Macron ne date pas d’hier. Alors candidat à la présidentielle, celui-ci avait décidé d’interdire l’entrée de ses meetings aux médias russes Russia Today et Sputnik, accusés d’être aux ordres de Vladimir Poutine. Une situation qui, étrangement, ne semble déranger personne lorsque les chaînes publiques Franceinfo ou France 24 sont elles-mêmes financées par le gouvernement français…

via AFP

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum