Altice renégocie sa dette (et sort SFR de bourse)

0

C’est fait ! Après une longue et périlleuse offre publique de retrait, Altice détient désormais 100% de SFR, dont l’action a été retirée de la bourse dans la foulée.

Ne cherchez plus SFR à la bourse de Paris. Comme prévu, la maison-mère Altice a procédé au rachat des derniers titres restants via son offre publique de retrait, à raison de 34,50 euros par action. Désormais en possession de 100% du capital et des droits de vote de l’opérateur, Altice a procédé au retrait de sa cotation.

Cette étape n’est que la suite logique du rachat de SFR par Numericable, en 2014. En absorbant totalement l’opérateur au carré rouge, Altice prépare l’avenir. Désormais seul maître à bord, il n’aura plus à partager ses dividendes avec d’autres actionnaires, et pourra ainsi travailler à un remboursement plus rapide de sa dette.

Le groupe renégocie sa dette

En parallèle, le groupe annonce avoir renégocié sa dette une énième fois. Altice a refinancé un total de quatre milliards d’euros de dettes.

Cette renégociation porte à 3,1 années supplémentaires la maturité moyenne de la dette d’Altice, et représente près de 36 millions d’euros d’économies par an en intérêts. En clair, le groupe s’offre plus de temps pour rembourser la colossale dette de plus de 50 milliards d’euros, quitte à devoir payer plus cher sur le long terme.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum