Altice (Numericable) achète l’opérateur US Suddenlink

4

Jamais rassasiée, Altice (maison-mère de Numericable-SFR) rachète le câblo-opérateur américain Suddenlink, valorisé à 9,1 milliards de dollars.

Rembourser la dette, on y pensera après ! Telle doit être la devise de Patrick Drahi, patron d’Altice, qui poursuit sa série de rachats tous azimuts. Sa société annonce qu’elle va s’emparer de Suddenlink, septième câblo-opérateur aux États-Unis, dont elle acquerra 70% des parts.

Fidèle à ses habitudes, Altice ne met sur la table qu’une minorité de cash (1,2 milliard de dollars) : l’essentiel de la somme, soit 6 milliards de dollars, est constitué de dette.

Si Suddenlink est, somme toute, un petit opérateur sur le sol américain (avec un parc d’environ 1,5 million de clients), Altice pourrait s’appuyer sur ce premier rachat pour mettre le pied outre-Atlantique, et viser plus gros par la suite. Selon Les Échos, le groupe envisagerait à terme de se payer Time Warner Cable, numéro 2 des câblo-opérateurs aux US, dont le récent rachat par Comcast a été retoqué par les autorités concurrentielles.

Source : Les Échos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

4 commentaires

  1. Pour les citoyens lambda, ça s’apparenterait à de la cavalerie bancaire. Mais ce sont des hommes d'affaires, alors ce n'est pas pareil, hein.
    Ils espèrent s'en sortir avec une stratégie "Too Big To Fails" ?
    Ou en trouvant du cash planqué dans une nouvelle acquisition ?
    On rappelle que le Titanic a quand même coulé.

  2. Le problème de ces rachats réside dans un ralentissement possible d'un secteur, ce qui diminuerait les rentrées, donc plus possible de rembourser, et hop le château de cartes se casse le nez.  Pour le moment, les boursicoteurs pensent que ce risque n'est pas là et continuent de spéculer  mais ils surveillent cela d'assez près.

  3. Réagir sur le forum