Altice cède sa filiale en Suisse pour enrayer la chute de son action

0

Sous le coup d’une crise de confiance de ses actionnaires depuis un mois, le groupe Altice fait une première concession en annonçant la vente de sa filiale suisse : green.ch.

Afin de mettre fin à la crise boursière qui le met en danger depuis maintenant un mois, le groupe de Patrick Drahi a annoncé céder ses activités en Suisse : Green.ch et Green DataCenter seront vendus à InfraVia Capital Partners, un fonds d’investissement. L’opération n’a qu’une portée toute symbolique, puisque l’ensemble est valorisé environ 182,4 millions d’euros… Une gouttelette, à l’échelle des 51 milliards de dette que le groupe doit encore rembourser.

Une action en baisse de près de 60% en un mois

Depuis début novembre, Altice doit faire faire à la défiance de ses actionnaires. Suite à la publication de nouveaux résultats en berne, essentiellement plombés par SFR en France, l’action n’a cessé de chuter, jusqu’à passer sous la barre des 7 euros. En seulement un mois, elle a perdu près de 60% de sa valeur.

© Google Finance

Suite à l’annonce de cette vente, le titre repartait à la hausse… très timidement. À l’heure où nous écrivons ces lignes, il affiche +1,45% sur la journée, ce qui ne lui permet pas de repasser au-dessus des 7 euros.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum