5G : Bouygues Telecom réalise (à son tour) des tests en laboratoire

0

Après Orange, c’est au tour de Bouygues Telecom d’y aller de sa petite annonce sur ses premiers tests de téléchargement en 5G.

Dans un communiqué, l’opérateur annonce avoir mené des tests en laboratoire, au sein du Technopôle du groupe (Meudon-la-Forêt). Avec le concours de l’équipementier Ericsson, Bouygues Telecom est parvenu à atteindre un débit agrégé total de 25,2 Gbps en téléchargement ; une performance rendue possible grâce à l’utilisation de terminaux prototype et d’antennes 5G expérimentales dédiées.

À comparer aux débits actuels atteignables en 4G+ par les utilisateurs (jusqu’à 200 Mbps en réception), ce chiffre est certes impressionnant. Mais il reste le fruit d’une expérimentation en laboratoire, impossible à reproduire sur le terrain. On attend toutefois de la future technologie 5G qu’elle puisse atteindre le gigabit par seconde, en utilisation.

Pas encore finalisée, la norme 5G ne devrait pas arriver avant 2020

La 4G a encore de beaux jours devant elle. À l’heure actuelle, le déploiement de la 5G reste une perspective lointaine, en France et ailleurs. Si les principaux opérateurs fourbissent leurs armes, le déploiement commercial de la technologie n’est pas attendu avant « l’horizon 2020 », précise Yves Legrand, directeur général adjoint des Opérations Techniques chez Bouygues Telecom.

D’ici là, quelques expérimentations grandeur nature sont au programme : en Corée du Sud, la technologie sera déployée dès l’hiver 2018, à l’occasion des Jeux Olympiques de Pyeongchang.

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, table de son côté pour un déploiement échelonné afin de couvrir toute l’Europe à l’horizon 2025. Cette annonce ambitieuse a toutefois été faite sans concertation avec les opérateurs eux-mêmes, et vivement critiquée par la suite.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum