Canal+ : vers un écrémage de ses retransmissions de la Ligue 1 ?

0

Le débat sur les droits de retransmission des matchs de Ligue 1 n’en finit plus de se nourrir, depuis leur rachat par Canal+, consécutif à la déroute de Mediapro cet hiver.

Car le montant de ces droits pèse lourd dans la balance pour la chaîne cryptée, qui n’a de cesse de vouloir en renégocier le montant au regard de la situation complexe dans laquelle s’est trouvée la Ligue de Football Professionnel il y a de cela plusieurs mois et qui la placent cette année, dans une situation de monopole vis-à-vis de la concurrence.

Il semblerait cependant que Canal+ ne se satisfasse pas de cette situation, à laquelle le Groupe éponyme souhaiterait mettre en terme en ne négociant avec la Ligue, que les droits des matchs qui lui sembleraient essentiels dans le cadre de la saison prochaine.

Statu quo pour l’heure ..

Pour rappel, la saison des Ligues 1 et 2, qui a fait les affres de l’affaire Telefoot, n’a pu trouver de solution que par l’intervention salutaire de Canal+ qui a repris à son bénéfice, les droits de retransmission de manière partielle, jusqu’à la fin de la saison, laissant planer le doute sur l’avenir au-delà de cette date, privant ainsi que la Ligue de Football Professionnel de tout moyen de diffusion pour les mois à venir, ce qui générerait une situation pour le moins catastrophique.

En tout état de cause si cette configuration devait uniquement s’évincer des nouveaux accords proposés par Canal+ concernant l’acquisition des droits (pour lesquels la chaîne cryptée a d’ores et déjà pointé du doigt le caractère trop onéreux à son goût), les audiences qui résulteraient d’une diffusion partielle, seraient loin d’être satisfaisantes selon le journal l’Equipe, qui craint une nouvelle déroute pour la saison prochaine.

… à moins que …

Une situation qui ne serait souhaitable pour personne et qui engagerait la LFP sur la voie d’un nouveau partenaire reprenant les droits d’un maximum de rencontres, à plus ou moins 80%.

Le nom avancé est DAZN, l’opérateur numérique anglo-saxon, ce qui ne réjouirait guère a priori Canal+.

Même si la saison actuelle n’est pas encore arrivée à son terme, la prochaine n’est qu’à quelques encablures : de quoi générer quelques inquiétudes pour la LFP, qui ne semble guère maîtriser ce nouveau casse-tête.

Source : l’Equipe.

Share.

About Author

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Ajouter un commentaire