Assistance vocale : Amazon présente sa Voice Interoperability Initiativ

0

C’est un partenariat de grande envergure qu’Amazon a annoncé hier avec son Voice Interoperability Initiativ intéressant l’assistance vocale et son mode de fonctionnement sur les différents appareils l’ayant implémentée, ce qui est par exemple le cas de la Freebox Delta.

Pour mémoire, la firme de Seattle s’investit  dans le programme Alexa depuis environ 5 ans et plus particulièrement, avec son enceinte Echo, dans le « numérique partout et pour tous », estimant désormais que « les services vocaux devraient fonctionner de manière transparente les uns à côté des autres sur un seul appareil ».

Un projet au coeur duquel s’inscrit la Freebox Delta depuis son lancement.

L’objectif du projet : un partage de mots clés entre assistants numériques chacun développant ses propres codes grâce à une technologie qui lui est propre, pour améliorer un produit commun et l’expérience client, ce qui est particulièrement le cas de la Freebox Delta.

Plus de 30 entreprises qui construisent du matériel et des logiciels connexes ont manifesté leur intérêt pour l’initiative, dont  Microsoft, Sonos, Salesforce, Baidu, Tencent, Spotify, Verizon, Intel, Qualcomm, et d’autres. Apple, Samsung se sont quant à eux distingués par leur absence.

Google s’est déclaré intéressé par le programme en pointant du doigt cependant  la nécessité d’en examiner les détails, surtout concernant le respect de la vie privée, ce qui interpelle quelque peu au regard de ses mises en cause successives sur le sujet .

Un projet conçu autours de 4 axes de développement majeurs.

Les axes de développement du projet se dérouleront principalement autour:

  • du développement des services vocaux qui peuvent fonctionner en toute transparence avec les autres, tout en protégeant la vie privée et la sécurité des clients ;
  • la construction des appareils vocaux qui favorisent le choix et la flexibilité grâce à plusieurs mots de sillage simultanés ;
  • la libération des technologies et des solutions qui facilitent l’intégration de services vocaux multiples sur un seul produit ;
  • l’accélération de l’apprentissage automatique et la recherche sur l’IA conversationnelle afin d’améliorer l’étendue, la qualité et l’interopérabilité de l’ensemble de ces services.

« Nous sommes au milieu d’un incroyable changement technologique, dans lequel la voix et l’IA transforment complètement l’expérience client », a déclaré Marc Benioff, pour Amazon, dans le communiqué publié à cet effet.

« Nous sommes impatients de travailler avec Amazon et d’autres leaders de l’industrie pour rendre Einstein Voice, le leader mondial de la recherche de fonds, accessible sur n’importe quel appareil » s’est-on exprimé chez Salesforce.

Ils ont été rejoints dans leurs déclarations par Gustav Soderstram pour Spotify : « Nous sommes ravis de nous joindre à l’Initiative d’interopérabilité vocale, qui offrira à nos auditeurs une expérience plus transparente quel que soit l’assistant vocal qu’ils choisissent, y compris la possibilité de demander Spotify directement ».

Cette annonce est intervenue 24 heures avant le keynote prévu ce soir, lors de laquelle Amazon entend présenter ses nouveaux produits et notamment ceux liés à Alexa qui sera sûrement mise à l’honneur cette année encore.

Source : GeekWire.

Partager

A propos de l'auteur

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Les commentaires sont fermés.