Un nouveau centre d’appels pour Free Mobile

13

…et 250 créations d’emploi

Qui a dit que Free Mobile serait néfaste pour l’emploi ? L’impact à court terme est en tout cas largement positif avec le recrutement de plus de 700 conseillers mobiles. Et ceci ne s’arrêtera pas là, avec l’ouverture du centre de Colombes, et avec elle la création de 250 emplois…

Débordée, la hotline Free Mobile ? C’est le moins que l’on puisse dire : avec l’afflux de demandes et les couacs de lancement, le nombre d’appels fait plier la structure prévue pour le lancement.

La situation est en voie d’amélioration toutefois, d’abord grâce à un retour des recrutements à un rythme plus raisonnable et à une baisse annoncée des délais grâce à l’amélioration de la capacité de portabilité du GIE, mais aussi grâce à la résolution progressive des points noirs actuels -suivi de consommation, SMS non transmis… et surtout grâce au renforcement des effectifs du support.

Angélique Berge, directrice des sociétés de centre d’appels Free, l’annonçait hier : le cinquième centre d’appels de Free, après Paris (récemment largement agrandi), Bordeaux, Marseille et Vitry-sur-Seine, ouvre ses portes ce matin et confirme la volonté du groupe de maintenir son activité en France (le support mobile est d’ailleurs exclusivement localisé en France), ce qui pourrait sembler surprenant pour un opérateur cherchant à réduire drastiquement ses coûts et financer des forfaits non rentables… à moins que ?


Une bonne nouvelle pour les freenautes, les employés et ceux qui le deviendront, donc 🙂

Source : Univers Freebox

Partager

A propos de l'auteur

[Rédacteur] Tombé dedans quand il était petit, a depuis failli vendre son âme à la concurrence. Passionné par les réseaux&télécom, en formation d'ingénieur. Se souvient parfois qu'il est modérateur.

13 commentaires

  1. "confirme la volonté du groupe de maintenir son activité en France, ce qui pourrait sembler surprenant pour un opérateur cherchant à réduire drastiquement ses coûts et financer des forfaits non rentables..."

    Je ne suis pas surpris, La Crise est du bidonnage, elle est utile pour nous gruger, pour que les financiers s'en mettent plein les poches.
    Souvenez vous dans le discours de XN, les actionnaires coutent beaucoup moins chers à Free....ce qui permet à Free de conscrer une part plus importante de ce bénéfice à l'investissement....
    Ces spéculateurs sont essentiellement la cause du cout du travail en France.
    Les Libéraux veulent nous faire croire que c'est les salariés qui coutent chers, les charges financières des entreprises sont en moyennes du double de l'enveloppe dû aux salaires et cotisations sociales.
    Pour l'instant ce qui permet à Free d'investir en France c'est sa meilleur gestion.....
    C'est la dictatures des marchés financiers qui pousse à délocaliser.....
    Les autres opérateurs sont pied et point lié à leur actionnaires.

  2. j'invite les quelques utilisateurs du forum qui, depuis quasiment un mois, nous affirment que la hotline de Free est située au Maroc, et que Free va plomber l'emploi en France, a venir s'exprimer  ;D

  3. Bon ben c bien, il est vraie que je viens de tel au 3244 sa ma repondu en moins de 1 minutes vers 15H45, mais bon la solution n'est pas la donc.......  Inscrit le 11 est toujours etape 1.........

  4. Bruchois a écrit :
    les charges financières des entreprises sont en moyennes du double de l'enveloppe dû aux salaires et cotisations sociales.


    Même si je suis plutôt d'accord avec le reste de l'analyse, on ne peut laisser écrire une énormité pareille.

    Les charges de personnel sont très souvent - si ce n'est toujours - la charge "non marchande" la plus élevée - et de loin - dans les entreprises françaises (prenez toute entreprise sur societe.com ou bilangratuit.fr).
    Et c'est d'ailleurs pour ça que c'est elle qui "ramasse", car il est assez simple de la réduire : on compresse les effectifs, on fait travailler deux fois plus des cadres serviles et des personnes qui ont peur de pôle emploi et vogue la galère, on dégage du bénéfice que l'on distribue aux actionnaires.
    Les charges financières arrivent loin derrière... avec en plus des marges sacrément réduites pour le banques (sur les crédits, pas sur les commissions...).

    Quant à crier Euréka parce que l'on crée des centres d'appels en France... C'est peut-être juste que le printemps arabe est passé par là et qu'il y a une crainte politique. Ne soyons pas naïf sur la philanthropie de NIEL...

  5. Freenews a écrit :

    Qui a dit que Free Mobile serait néfaste pour l'emploi ? L'impact à court terme est en tout cas largement positif avec le recrutement de plus de 700 conseillers mobiles. Et ceci ne s'arrêtera pas là, avec l'ouverture du centre de Colombes, et avec elle la création de 250 emplois...

    Lire l'intégralité de la news


    [size=14pt][font=georgia] YO AURA TOUJOURS QUELQUN[/font][/size] sinon

  6. Faudrait peut être les former correctement avant de les lâcher au téléphone !!
    Qu'ils sachent lire à défaut de savoir recopier une adresse !!! :(

  7. Réagir sur le forum