Le slamming fait des ravages

51

 

La République du Centre, quotidien du Loiret, revient, le 16 mai dernier, sur le slamming.

Le slamming est “une coupure de l’accès Free Haut Débit par un autre opérateur à l’insu du plein gré du Freenaute” (Alexandre Archambault).

Merci Gelikhan ! 😉

Résumé de l’article :

Un jour, un abraysien Gilles P. n’arrive plus plus à surfer avec sa connexion Free Haut Débit, sa Freebox lui affichant un beau PPP clignotant. Croyant au début qu’il s’agissait d’une simple panne de connexion passagère, il commença à s’affoler lorsqu’il reçut une colis de la part de N9uf Télécom (contenant N9ufbox, module Wifi, antivirus…). Il contacta alors la hotline de Free qui lui confirma son slamming… Il multiplia les contacts avec N9uf Télécom par téléphone et LRAR (Lettre Recommandée avec Accusé de Réception). Pire encore, il reçut quelques jours plus tard, une facture de 106,40 euros (dont 45 euros de frais de fermeture de service), mais fort heureusement, Gilles P. a pensé à bloquer son compte.

On apprend notamment que N9uf Télécom a réussi à se saisir de ses coordonées bancaires lors d’un appel à la hotline. « On peut considérer que c’est de la vente forcée » reconnaît le service « réclamations ».

A ce jour, Gilles P. n’a toujours pas été remboursé et le fait d’avoir subi une déconnexion pendant près de deux mois lui a causé un véritable préjudice. Au final, il cherche à former une association de défense pour mener une affaire en justice.

Revenons-en à Free. En 2005, Free recevait près de 500 plaintes par mois de Freenautes victimes de slamming. A ce jour, ce chiffre a évolué, dans le bon sens, et on se retrouve à 250 plaintes par mois… 250 de trop me direz vous ? Rappelons que Free ne peut faire du slamming vu son unique mode de prise d’abonnement par Internet. (ie. pas de démarchage téléphonique, ni de porte à porte, ni de réseau de distribution).

Partager

A propos de l'auteur

51 commentaires

  1. A noter qu'Alice a fait bien pire à ses débuts en France : dégroupage total avec falsification de signature pour l'autorisation à donner à France Telecom !

  2. c est le texte original de La République du Centre ?? ça fait plus propagande qu article journalistique pour en revenir au sujet, c est quand même incroyable que cela puisse arriver en toute impunité

  3. A noter que la République du Centre est un journal du Loiret. Un Abraysien est un habitant de Fleury-les-Aubrais, une commune de l'agglomération Orléanaise, dans le Loiret donc. En tous cas, merci pour l'article.

  4. FreeNews a écrit :
    N9uf Télécom a réussi à se saisir de ses coordonées bancaires lors d'un appel à la hotline.
    Pas malin non plus :( Perso a chaque fois que N9UF m'appel (tout les 3 mois environ) je leurs dis clairement que je ne veut pas de leurs adsl. PS : j'ai utilisé neuf en téléphonie à un moment, je suis donc toujours client chez eux, même si ma conso est de 0€/mois. Sinon coté tele2 j'ai juste droit aux courriers de pub.

  5. nehoria a écrit :
    Si jamais un jour neuf ecrase ma ligne , je brule le siége sociale !!! :D
    tu me préviens, car je suis dedans !!! Tom - :D

  6. thomachado a écrit :
    Si jamais un jour neuf ecrase ma ligne , je brule le siége sociale !!! :D
    tu me préviens, car je suis dedans !!! Tom - :D
    mdr

  7. FreeNews a écrit :
    Rappelons que Free ne peut faire du slamming
    FAUX. J'ai un ami qui s'est fait slammé par Free. Quand il a déménagé il a gardé son ancien numéro mais le nouveau locataire l'a utilisé pour demander le dégroupage totale avec Free. Moins d'une semaine après avoir commencer avec Alice sa ligne était coupé complètement par FT disant que c'était Free qui avait fait la demande. Ni FT ni Free a vérifié quoi que ce soit et il était forcé de changer de numéro, payer les frais de rétablissement de ligne et recommencer avec un autre FAI. Mon ami a envoyé des LRAR à Free pour un remboursement mais rien. Ne dites pas que Free est innocent :-(

  8. Réagir sur le forum