Google pirate un mail Free ?

0

A qui la faute ?

En faisant par erreur une recherche Google sur la chaine « imp.free.fr », le journaliste Olivier Aichelbaum a eu la surprise de découvrir les mails d’un freenaute dans le cache de Google !

Les causes exactes de l’apparition de ces données confidentielles dans le cache public de Google ne sont pas connues précisément. Contacté à ce sujet, Free nie toute responsabilité dans le problème et rejette la faute sur Google. Google, de son côté n’a pas souhaité répondre aux questions du journaliste et n’a pas daigné supprimer ces informations.

On peut supposer que l’utilisation de la Google Toolbar par le freenaute « piraté » explique le fait que Google ai indexé ces messages. Cette barre d’outils a en effet une fâcheuse tendance à envoyer des informations sur les sites visités en temps réel à la société de Larry Page et Sergey Brin.

La part de Free dans l’affaire

Toujours est-il qu’une simple vérification de session dans le webmail aurait permis d’éviter le problème. L’implémentation de l’ancien webmail chez Free, Horde, offre en effet une sécurité toute relative. Les choses se sont améliorées avec l’adoption de Zimbra, mais les mots de passe et les mails circulent toujours en clair sur le réseau, alors que les utilisateurs réclament depuis des années un accès sécurisé et crypté via HTTPS…

Sans plus d’informations pour le moment, nous ne pouvons que vous inciter à migrer vos messageries vers Zimbra en en faisant la demande dans votre interface de gestion si ce n’est pas déjà fait, afin de vous prémunir de ce problème de confidentialité.

Les détails de l’affaire dans le forum d’ACBM

Partager

A propos de l'auteur

[Rédacteur] Geek. Hacker.

Les commentaires sont fermés.