Assistance Technique de Proximité : pari(s) réussi !

28

La petite commune de Paris (village discret dans le 75) est désormais intégralement couverte par l'assistance technique de proximité déployée par Free/Centrapel ces derniers mois.

Les abonnés parisiens disposent d'un numéro de hotline dédié à leur arrondissement, et n'ont presque aucun temps d'attente à la hotline. Par ailleurs, les techniciens de proximité ont été formés pour tous types de situations, sur PC comme sur Mac, et sont ainsi aptes à résoudre un maximum de problèmes…

D'ordinaire, les téléconseillers sont formés pour Pc OU pour Mac. Cette armada de 'tech de proximité' dispose donc d'une formation spécifique pour répondre aux attentes des abonnés sur le terrain.

Il reste d'autres métropoles à conquérir… Ce ne sera pas simple tant que Free garde un siège unique à Paris, sans succursales locales…

Partager

A propos de l'auteur

28 commentaires

  1. "Il reste d'autres métropoles à conquérir... Ce ne sera pas simple tant que Free garde un siège unique à Paris, sans succursales locales..." Autant dire que ça n'existera jamais ailleurs...

  2. Sylvebarbe a écrit :
    "Il reste d'autres métropoles à conquérir... Ce ne sera pas simple tant que Free garde un siège unique à Paris, sans succursales locales..." Autant dire que ça n'existera jamais ailleurs...
    il n'y a pas besoin de sucursalles a X ou Y moyennes ou grandes villes francaises hors IDF ! un telephone surtaxé qui renvoye sur un GSM et roule ma poule !

  3. Miam Miam a écrit :
    C'est bien il ne reste plus que 99 départements
    C'est Clair !! On est content pour eux !! Bravo , On commence la distribution des médailles ... ? Non parceque nous ca nous change rien ... No comment - :|

  4. Voila encore un exemple typique de notre chere France. Il y a PARIS et le reste de monde. Même en vivant dans une ville d'un million d'habitants (lyon pour etre précis) on est pas pres de voir arriver un tel service... Ça me désole et je rejoint l'avis de Kisskool, ras le bol de la hotline a pétaouchnoc où le hotliner parle a peine français ....

  5. Si Free rachète Alice ils disposeront d'un centre d'appel sur Marseille et Bordeaux. Je crois aussi qu'il en a un a Paris et Caen. Pour connaitre celui de Marseille, ont parle bien français (peut être avec un accent ... ) et ont est vraiment bien formé.

  6. Oh, les gars, c'est fini de chouiner ?? L'initiative est bonne et à souligner ! L'extension à la totalité du territoire mettra du temps, forcément, mais a Lyon ou Marseille, ne vous plaignez pas, vous serez certainement les prochains ! Il faut quand même être honnête : Paris est quand même le plus simple pour eux pour l'expérimentation d'un tel service. Il faut des moyens humains, des locaux, de l'argent, et une bonne raison pour mettre en place ce service. L'expérimentation semble concluante, il suffit d'un peu de patience maintenant...

  7. Réagir sur le forum