ARCEP : le marché des communications électroniques à la loupe pour le troisième trimestre de 2021

0

La crise ne semble pas atteindre les télécoms voire même les laisse poursuivre sereinement leur croissance, avec +2% de revenu annuel sur le marché de détail.

Cette augmentation, détaillée dans le dernier observatoire de l’ARCEP publié à cet effet, est particulièrement notable sur :

  • Le revenu des opérateurs : une augmentation de 9,0 milliards d’euros HT au troisième trimestre 2021, qui confirme la croissance engagée depuis le début de l’année 2021 (3% sur l’année civile au premier semestre 2021), après 10 années difficiles, avec pour élément principal, le roaming out, qui y contribue largement avec une hausse de 80% sur une même année.
  • Le revenu des services fixes à haut et très haut débit : une augmentation du nombre d’abonnements d’internet, qui n’a jamais été aussi élevé depuis quatre ans (+ 4 % en un an ce trimestre).
  • Le marché entreprise : une augmentation du revenu lié à la vente des accès de haute qualité et des accès pour les réseaux intersites (563 millions d’euros HT), pour le deuxième trimestre consécutif, mais faiblement ce trimestre (+ 0,2 % en un an après + 2 %).

Du côté des cartes SIM, ces dernières sont bien évidemment principalement actives sur la 4G, mais commencent à doucement évoluer vers la 5G :

  • 64,3 millions de clients ont utilisé les réseaux 4G ce trimestre, ce qui représente un peu plus de huit cartes SIM sur dix.
  • La commercialisation d’abonnements 5G permettant l’utilisation des réseaux idoines a débuté en décembre 2020 en métropole. 

Neuf mois après cette ouverture, le nombre de clients des opérateurs disposant à la fois d’un forfait et d’un téléphone compatibles avec cette nouvelle technologie, et ayant effectivement utilisé les réseaux 5G au cours du troisième trimestre 2021 a atteint 1,6 million, soit x2 sur un seul trimestre.

Du côté du fixe, là également la crise n’a pas semblé affecter les opérateurs et les obligations mises à leur charge dans le cadre du plan de déploiement organisé par le Gouvernement mais également les différents organes de régulation.

47 % des 28,3 millions de locaux sont raccordables à cette technologie, soit + 5 points en un an.

Globalement, sur un total de 31,3 millions d’accès internet, 17,5 millions sont à très haut débit (56 %, + 11 points en un an), au sein desquels une large majorité sont des abonnements FttH (76 %, + 8 points en un an).

Enfin, l’usage vocal des utilisateurs de téléphone mobile est abordé et démontre une stabilisation nettement supérieure à la période s’étant écoulée avant la pandémie.

  • Usage vocal mobile : depuis le deuxième trimestre 2021, le trafic mobile diminue : – 0,3 % en un an ce trimestre (soit – 6 minutes en moyenne par carte SIM)contre + 17 % un an auparavant.

La consommation moyenne se maintient à un niveau élevé, et supérieur à ceux observés avant la crise sanitaire : 3h39 par mois par carte SIM ce trimestre contre 3h14 au troisième trimestre 2019

  • Consommation de données sur réseaux mobiles : la consommation de données reprend son ascension, et s’élève à 12 Go par mois et par abonné 4G au troisième trimestre 2021, soit + 10 % en un an. Au total, 2,3 exaoctets ont été consommés ce trimestre.
Share.

About Author

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Comments are closed.