Antennes Free et 5G : les hypothèses enflent sur Twitter

0

C’est tout du moins le constat que l’on peut faire à la consultation des comptes Twitter particulièrement actifs de @VacheGTI ou @Alexteconnected, souvent très perspicaces.

En l’espèce, aujourd’hui ce sont les modifications apportées aux antennes Free qui soulève des interrogations, jusqu’à émettre l’hypothèse du déploiement par Free d’une technologie AirScale particulièrement optimisée pour la 5G.

Les antennes AirScale massive MIMO sont prenante du dispositif 4,9G, l’autre composante étant représentée par la virtualisation des équipements télécom permettant de gérer des couches radio virtualisées de la 2G à la 5G via des systèmes communs AirScale et AirFrame.

Cet aspect est aussi l’un des points d’évolution importants des réseaux télécom envisageables à plus ou moins court terme et qui contribueront à fournir des débits conséquents un peu partout.

Pour les opérateurs disposant de peu de ressources spectrales dans les bandes sous licence, cette technologie aurait probablement pour avantage de proposer des solutions 4,5G Pro pour l’exploitation de la technologie Licensed Assisted Spectrum permettant d’agréger des fréquences des bandes 4G et d’une partie du spectre du WiFi pour améliorer les performances.

En d’autres termes, la question qui est posée véritablement est celle de l’optimisation maximale des zones de fréquences dont Free a été récipiendaire au termes des enchères éponymes.

Un questionnement qui ne trouvera de véritable réponse que dans plusieurs mois sûrement lors du lancement des offres commerciales 5G de Free.

Partager

A propos de l'auteur

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Les commentaires sont fermés.