Amazon Twitch : le droit d’auteur risque d’apurer le nombre de streamers

0

En cause, les demandes de retrait de la part d’un certain nombre d’ayants-droit sur des supports musicaux utilisés par les streamers pour illustrer leurs vidéos.

Une situation que le service de gaming d’Amazon prend très au sérieux en qualité d’hébergeur, et l’a enjoint à mettre en place une nouvelle politique de contrôle sur sa plateforme, au risque de voir le streamer écarté de toute diffusion au troisième rappel à l’ordre, avec à la clé, une éviction pure, simple et définitive. Car en bout de course, c’est le service en ligne lui-même qui risque gros.

Twitch ou la position délicate de l’hébergeur en matière de droit d’auteur….

Les procédures engagées par les auteurs et détenteurs de droits se font en effet de plus en plus nombreuses depuis quelques mois et les bannissements des streamers, proportionnels, mettent en lumière à son insu, la politique de diffusion d’Amazon, d’ores et déjà soumise au feu des critiques pour des raisons tout aussi nombreuses que variées.

Une situation qui a engagé Twitch sur la voie d’une réglementation plus stricte de son service en ligne par une mise en garde des gamers quant à la règle du droit d’auteur intégrée dans ses conditions d’utilisation, qui indique précisément que toute diffusion de musique est subordonnée à l’acquisition de la licence subséquente ou d’un support sonore libre de droits.

A terme, ce sont les streamers qui s’inquiètent mais surtout pour les programmes diffusés par le passé et stockés sur la plateforme de gaming, qui risquent de faire les affres d’un nettoyage efficace pour limiter toute responsabilité.

Depuis le mois de mars, de nouveaux outils de mise en garde ont été mis en place par Twitch à cet effet ; il leur reste à faire leurs preuves dans l’avenir.

Share.

About Author

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Ajouter un commentaire