Migrations Alice : des abonnés regroupés

12

Les migrations des clients Alice vers les équipements Free sont désormais considérées comme terminées. Néanmoins, il subsiste quelques cas particuliers, où la procédure s’avère compliquée : en témoigne un groupe d’abonnés de l’Eure, dégroupés chez Alice, qui seront migrés vers une offre… non-dégroupée.

Il s’agit ici d’un cas bien particulier. Les abonnés en question étaient, jusqu’à présent, dégroupés chez Alice, mais raccordés à un réseau bien particulier ; c’est la conséquence d’une délégation de service public conclue avec le département de l’Eure. En d’autres termes, il ne s’agit pas du « véritable » réseau Alice, et bien malheureusement, il s’agit d’une zone non éligible au dégroupage sur le réseau Free…

La solution ne sera hélas pas des plus heureuses : les abonnés seront migrés sur une offre non-dégroupée (option 5) et devront donc dire au revoir à tous les avantages du dégroupage, notamment la télévision sur IP.

Le tarif de l’abonnement restera, quant à lui, inchangé.

Prévenus du changement par courrier, les clients sont avertis qu’ils pourront tout de même accéder au service de télévision en streaming sur PC de Free/Alice (tv.freebox.fr) avec sa vingtaine de chaînes. La possibilité de résilier sans frais dans les 4 mois suivant la modification leur est également notifiée, comme le prévoit la loi.

S’il est difficile d’estimer le nombre d’abonnés réellement touchés par ce problème, on peut aisément comprendre l’impact de cette décision sur leurs usages ADSL. Free n’ayant actuellement dégroupé que 50 % des lignes dans ce département (selon les chiffres de francois04.free.fr), il n’y avait hélas pas d’autre solution…

Source : Busyspider

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

12 commentaires

  1. Il n'y a peut-être pas de solution technique, mais il y aurais certainement des solutions commercial.... (quelques mois d'abonnement offert pour faire passer la pilule par exemple.... pour ceux qui resteraient...) Car franchement y de quoi l'avoir mauvaise.

  2. Stabylo79 a écrit :
    Il n'y a peut-être pas de solution technique, mais il y aurais certainement des solutions commercial.... (quelques mois d'abonnement offert pour faire passer la pilule par exemple.... pour ceux qui resteraient...) Car franchement y de quoi l'avoir mauvaise.
    Je ne suis pas sûr que ça aurait changé quoi que ce soit. Quand tu perds les 3/4 de tes services, et sans doute de ton débit, c'est pas quelques mois gratuits qui changent la donne.

  3. Ou plutôt une volonté de ne pas poursuivre l'utilisation du réseau du CG27. Pourtant les conditions ne devaient pas être si différentes de celles que FT accorde. Quand au nombre d'abonnés, il n'est sûrement pas si négigeable. Là, Iliad la joue très mal. Il a déjà perdu beaucoup d'abonnés, ça va continuer. Pourvu que SFR/neuf vienne sur ce réseau!

  4. un simple freenaute le

    Le débit va augmenter pour la plupart des abonnés TV, mais bon les bridages compenseront ;) Sachant que la concurrence ne dégroupe aucun des NRA visés, les aliciens touchés n'auront rien de mieux ailleurs pour l'instant, sauf Orange. Oh, il y aura des résiliations c'est sûr, mais ça pourrait être pire, d'autant que ce sont des NRA minuscules et que ça concerne donc un très faible nombre d'abonnés.

  5. C'était, au départ, une volonté de permettre au plus grand nombre l'accès à l'Internet à haut débit. FT, à cette époque, était incapable de faire face aux besoins. Il ne pouvait pas financer l'équipement de tous les NRA au moins en DSLAM. D'où la décision de nombreux CG de se constituer en opérateurs de réseau conformément à la Loi. Ils ont investi de l'argent public, parfois des sommes conséquentes. Et, aujourd'hui, que se passe-t-il? Les FAI veulent se la faire seuls malgré les incitations des pouvoirs publics! Pas sur que ça leur coûte moins cher. Les réseaux départementaux n'étant pas plus chers que les capacités que louent actuellement les FAI. On parle du très haut débit aujourd'hui. A l'horizon 2025. Les FAI joueront-ils le jeu? On reste en droit d'en douter!

  6. Hefe & mère a écrit :
    Ou plutôt une volonté de ne pas poursuivre l'utilisation du réseau du CG27. Pourtant les conditions ne devaient pas être si différentes de celles que FT accorde. Là, Iliad la joue très mal. Il a déjà perdu beaucoup d'abonnés, ça va continuer. Pourvu que SFR/neuf vienne sur ce réseau!
    Les deux seuls opérateurs "ADSL grand public" présents sur le réseau NET27 sont censés être Alice et SFR. Voir le site de la DSP: http://www.net27.fr/ATALICE.htm Hors :
    un simple freenaute a écrit :
    Sachant que la concurrence ne dégroupe aucun des NRA visés, les aliciens touchés n'auront rien de mieux ailleurs pour l'instant, sauf Orange.
    Cela signifie que le réseau fibre financé par le Conseil Général est totalement inutilisé pour l'ADSL grand public sur ces quelques NRAs. Est-ce qu'on peut en savoir un peu plus sur les conditions d'accès à ce réseau fibre ? Est-ce qu'il loue de la fibre ou de la capacité ?

  7. un simple freenaute le

    A ma connaissance SFR ne l'utilise pas, ils sont d'ailleurs loin derrière Free et Alice dans le département (c'est l'un des rares d'ailleurs). Mais ça va peut-être venir vu les projets qu'ils ont, pas énormes, mais qui concernent des NRA différents de ceux que Free prévoit. Pour le reste je n'ai pas l'info même si elle m'intéresserait vivement. Notamment sur les conditions de sortie, sur un contrat conclu en 2005 ou 6 pour en général plus de 10 ans... Hefe & Mère : si tu donnes un Kouign Amann dégoulinant de beurre et de sucre (mmmm, comme j'aime :)) à un anorexique aux Weight Watchers, ne t'attends pas à ce qu'il le mange. J'aimerais bien savoir comment tu peux affirmer aussi péremptoirement que ça coûte le même prix : si c'était le cas, Free se serait jeté dessus en 2007 au moment de dégrouper l'Eure, qui n'est arrivée que très tardivement... ou même SFR, très peu regardant sur les conditions des DSP... mais cette DSP couvre peu et mal par rapport aux DSP (contestables mais aujourd'hui correctes) qui on fleuri ailleurs et que Free utilise parfois (exemples : Médialys, TelOise...). Le très haut débit, les opérateurs vont aller très vite en zones denses. Le reste, l'Etat financera et s'ils sont consultés, ça a des chances de marcher...

  8. un simple freenaute a écrit :
    Le très haut débit, les opérateurs vont aller très vite en zones denses. Le reste, l'Etat financera et s'ils sont consultés, ça a des chances de marcher...
    quand on regarde le ratio prises posées / nombre d'abonnés je me dis que tu es dans le vrai pour une chose la pose du réseau par contre pour les abonnements t'as tout faux et c'est tout de même la finalité, à quoi sert de faire une autoroute si personne ne l'emprunte et en plus il faut l'entretenir.

  9. Réagir sur le forum