Violet est toujours en sursis (màj)

0

La société créatrice des lapins Nabaztag, placée en redressement judiciaire, ne serait pas parvenue à trouver un repreneur, et ce malgré le dépôt de trois dossiers au tribunal de Commerce (dont celui de GoProd)…

Le 4 septembre dernier, au tribunal de Commerce de Paris, se jouait le sort de Violet. Menacée de liquidation, la société devait absolument trouver un repreneur. Malheureusement, malgré le dépôt de trois dossiers (dont celui de GoProd, dont Iliad est un des gros soutiens financiers ; et deux autres dont nous ne connaissons pas l’origine), aucune solution n’a été trouvée et tous trois ont été rejetés.

Tout n’est pas tout à fait perdu cependant, puisqu’il reste un mois aux trois offrants pour revoir leur copie et proposer une nouvelle offre. Si à l’issue de ce mois, ceux-ci ne souhaitent plus acquérir la société ou si leur offre est à nouveau insuffisante, Violet sera définitivement liquidée.

L’offre de reprise de GoProd prévoyait, au-delà d’une somme symbolique pour le rachat des marques du groupe (29,99 €), un investissement d’approximativement 300 000 € sur deux ans pour relancer Violet. Un dossier jugé insuffisant par le tribunal de Commerce, pour qui la somme de 500 000 € en investissements semble plus raisonnable. GoProd n’abandonne pas là et déposera « probablement » un nouveau dossier le mois prochain.

Néanmoins, sans se voiler la face, l’espoir que Violet survive est de plus en plus mince, d’autant que selon Societe.com, « 90% des sociétés en redressement judiciaire sont déclarées en liquidation judiciaire à terme ». Reste à savoir si des investisseurs trouveront le moyen de sauver au moins « les infrastructures ». Car, même si la société vient à être liquidée, rien ne l’empêche a priori de libérer le code source du Nabaztag afin de permettre à des projets comme SaveNabaztag de mettre en place des serveurs alternatifs et ainsi, faire survivre le lapin.

Quand aux services liés aux lecteurs RFID (les mir:ror), ils perdureront quoi qu’il arrive, selon GoProd.

Mise à jour (14:35) : Adrien Touati, de GoProd, nous a fait parvenir quelques précisions et corrections que nous avons intégré à l’article. Merci à lui.

Source : ZDnet

Merci à nouknouk

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.