SOS-Hadopi.fr défendra les internautes

0

Le site SOS-Hadopi.fr, dont l’ouverture est prévue le 15 septembre, vise à aider les internautes à s’informer et à se défendre face à la Haute autorité gouvernementale.

SOS-Hadopi vise à fournir aux internautes innocents des moyens de se défendre face à d’éventuelles accusations de la part de la Haute autorité, et ce sans avoir à installer un des logiciels de sécurisation prévus par la loi ; de véritables logiciels-espions, selon les créateurs du site.

Le but de SOS-Hadopi ne sera en aucun cas d’encourager les comportements illégaux, insistent ses auteurs. Estimant que le mode de défense prévu par la Hadopi est contraire au principe même de présomption d’innocence, ceux-ci comptent proposer une assistance technique, voire juridique, aux internautes qui le désirent. L’éventuel prix de ces prestations n’a pas été précisé.

Trois personnalités s’étant opposées à la loi Hadopi se cachent en fait derrière cette initiative : Renaud Veeckman (ayant déposé le terme « Hadopi » auprès de l’INPI avant le gouvernement et fondé le site Apiadopi), Jérôme Bourreau-Guggenheim (ex-responsable du pôle innovation web de TF1, licencié pour s’être personnellement exprimé contre Hadopi), et enfin Christophe Berhault (directeur du site Yoosmedia).

De son côté, la Hadopi a réagi à l’annonce d’un tel site : elle estime que ses dirigeants s’appuient sur de « fausses affirmations » puisque la loi n’entraîne, selon elle, « aucune obligation d’installation par les internautes d’un logiciel particulier »

Source : La Tribune

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.