Skype avec Fring, c’est terminé !

1

Le logiciel pour mobiles Fring, disponible sous de nombreux systèmes, n’intègre plus le système de VoIP Skype. La société Skype, ne souhaitant plus que son protocole soit utilisé par l’application tierce, avait menacé Fring de poursuites judiciaires…

Le logiciel Fring, ayant pour vocation de réunir de multiples protocoles de communication, que ce soit de la messagerie instantanée (MSN, AIM, ICQ, Google Talk…), des protocoles vocaux (SIP) ou même des services sociaux (Facebook, Twitter…), devra compter un service de moins à son palmarès : Skype.

La suppression de la fonctionnalité résulte d’une discorde entre les deux sociétés. Un communiqué de Fring indique que Skype refuse désormais à Fring le droit d’accéder à son service, menaces judiciaires à l’appui… en conséquence de quoi, la fonctionnalité Skype a été retirée du logiciel.

Skype explique de son côté que Fring utilisait le logiciel de Skype « d’une manière dont il n’était pas censé être utilisé, et en violation des termes de licence de l’API Skype », mais dément avoir bloqué de son propre chef les communications en provenance de Fring.

Si le public ressort forcément perdant de cet affrontement, il demeure toutefois possible de continuer à utiliser les services de voix et de visioconférence entre utilisateurs de Skype (via le logiciel officiel) ou bien entre utilisateurs de Fring. Et tant pis pour l’inter-compatibilité entre les logiciels et les téléphones…

Source : ITespresso

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

1 commentaire

  1. Voilà ce qu'il se passe quand on utilise des protocole non ouverts/standards. Avec le XMPP (alias Jabber) on aurait jamais pu en arriver là. A quand la promotion de ce protocole de messagerie par de grands noms de l'internet Ça serait par exemple une bonne chose que les FAI (Free en premier) donnent un identifiant XMPP à leur abonnés de la même manière que les adresses mails.

  2. Réagir sur le forum