Opera 11 est désormais disponible

0

Le navigateur Opera vient de sortir dans sa 11ème mouture stable. Cette version est l’occasion, pour l’éditeur scandinave, d’intégrer le très attendu support des extensions logicielles, ainsi que d’autres petites améliorations…

En ajoutant, dans sa version 11, le support des extensions, Opera tente de rattraper son retard. Ces populaires petits bouts de code, permettant d’ajouter des fonctionnalités à son navigateur, ont connu le succès grâce à Firefox avant d’être, plus récemment, intégrés avec succès dans Google Chrome.

Jusque là plutôt réfractaire à l’idée, considérant que toutes les fonctionnalités que l’utilisateur était susceptible de désirer devaient être incluses directement dans le navigateur, Opera a fini par céder à la demande de son public et a conçu un système d’extensions reposant sur des API. Les développeurs peuvent donc se pencher sur le navigateur propriétaire pour concevoir des systèmes d’alerte mail, des outils de traduction, des bloqueurs de publicité, etc.

Parmi les autres nouveautés introduites par Opera 11, signalons l’arrivée du tab stacking, un système permettant d’empiler les onglets pour les rassembler par groupes et, ainsi, gagner de la place à l’écran.


La gestion des mouse gestures est également améliorée. Cette fonctionnalité méconnue permet d’exécuter diverses actions en enfonçant le bouton droit de la souris puis en effectuant un mouvement particulier. Désormais, un menu d’aide apparaît à l’écran lorsque le bouton droit est maintenu.


Le navigateur propose enfin une nouvelle barre d’adresse, mettant en avant les éléments les plus significatifs de l’URL du site visité. A l’instar d’Internet Explorer, le nom de domaine est désormais bien mis en évidence ; et, à la façon de Google Chrome, le http:// initial est masqué…

Opera 11 est disponible au téléchargement pour les systèmes Windows, Mac OS X et Linux sur le site officiel, opera.com.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.