Nouveaux navigateurs : lequel choisir ?

0

Juste après la sortie de plusieurs nouvelles versions des navigateurs les plus populaires (Internet Explorer 9, Firefox 4, Google Chrome 10…), nos confrères de Clubic se demandent lequel est le meilleur dans un dossier comparatif complet.

Le site commence par effectuer plusieurs tests de performances (Javascript, affichage graphique Canvas, occupation de la mémoire vive et respect des standards) où aucun navigateur ne se distingue très largement, mais où Internet Explorer 9 et Firefox 4 font une remontée fracassante en comparaison de leurs précédentes moutures respectives. Google Chrome conserve de bonnes performances, notamment sur le terrain du Javascript.

Safari 5, Google Chrome 10 et Opera 11 se démarquent en étant les trois seuls à passer à 100% le test de compatibilité Acid5, face à Firefox 4 (97%) et IE9 (95%)…

Le site procède ensuite à des tests individuels, très portés sur l’expérience utilisateur, et notamment l’interface, les fonctionnalités et le ressenti général sur chacun des navigateurs testés… avant de passer aux conclusions.

Pour Clubic, l’arrivée sur le marché de Google Chrome en 2008 a poussé les anciens navigateurs à se remettre en cause, et cela se ressent dans la qualité des dernières mises à jour : « Microsoft a réussi son pari » avec IE9, « qui participe à l’émulation générale plutôt que la suivre ».

Côté Firefox 4, le site apprécie le retour au top du navigateur rendu obsolète en version 3.6 même s’il « manque peut-être d’originalité » en s’inspirant beaucoup de Google Chrome.

Opera 11, un peu plus ancien, reste d’actualité et demeure « un excellent logiciel pour les power users ».

Enfin, Chrome reste « le meilleur choix pour les utilisateurs néophytes », grâce à l’inclusion de plugins tels que Flash ou un lecteur de fichiers PDF. Néanmoins, les progrès de ses concurrents ne lui permettent plus de conserver son avance prise lors de sa sortie en 2008…

Pour finir, quid de Safari ? En retrait, le navigateur d’Apple laisse « perplexe » la rédaction de Clubic : s’il se maintient en bonne place sous Mac, « les atouts par rapport à ses concurrents sous Windows sont désormais bien minces », souligne le site.

- Lire le comparatif complet sur Clubic

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.