Google met fin à sa déclinaison chinoise

8

Nouvel épisode dans la guerre opposant la Chine à Google : le moteur de recherche a finalement mis un terme à sa version locale, google.cn. Lorsqu’on tente d’y accéder, y compris depuis la Chine, on est désormais redirigé vers la version hongkongaise google.com.hk… qui a la particularité de proposer des résultats de recherche intégralement non-censurés !

En profitant de l’indépendance politique de la région de Hong Kong, Google entend contourner la censure chinoise tout en continuant à respecter les lois du pays.

« Google a violé la promesse écrite qu’il avait faite en entrant sur le marché chinois, en cessant de filtrer ses services de recherche et en insinuant que la Chine était responsable de piratages présumés », a déclaré très officiellement dans un communiqué l’Office de l’information du conseil d’Etat, chargé de la surveillance d’Internet. Le moteur de recherche leader dans le monde prend, avec cette mesure provocatrice, le risque de se faire purement et simplement bloquer par les autorités chinoises…

Tout l’enjeu pour Google est désormais de préserver ses activités restantes en Chine (notamment Gmail, Google Maps, ou encore son service d’écoute de musique en ligne local), même si la firme ne garantit pas de pouvoir conserver l’intégralité des quelques 600 salariés qu’elle emploie sur le sol chinois.

Source : Google/CP

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

8 commentaires

  1. cette decision de google date d'avant hier et Google HK est déja filtré par la Chine depuis hier. http://yro.slashdot.org/story/10/03/23/209200/China-Hits-Back-At-Google

  2. KillingFrost a écrit :
    cette decision de google date d'avant hier et Google HK est déja filtré par la Chine depuis hier. http://yro.slashdot.org/story/10/03/23/209200/China-Hits-Back-At-Google
    La seule chose FIABLE que j'ai pu lire à ce sujet était que certaines pages du nouveau moteur de recherche seulement était bloquées, en fonction du mot clé (selon une analyse sémantique apparemment automatisée). Cf. http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39750338,00.htm notamment.

  3. C'est abusé, l'info genre "j'ai LE scoop" qui vient 2 jours après que tous les médias aient retourné le sujet... Surtout pour balancer de l'intox : "on est désormais redirigé vers la version hongkongaise google.com.hk... qui a la particularité de proposer des résultats de recherche intégralement non-censurés !" C'est archi-faux, les serveurs de la Chine continuent largement à faire le boulot, puisqu'une recherche Google sur le Dalaï-lama aboutit encore et toujours à une erreur du type "page inaccessible"... Informez-vous avant de balancer des énormités telles que "Google vient quasiment de sauver la Chine de la censure !"

  4. C'est à dire que... Il serait bien de ne pas écrire de bêtises quand on accuse les autres d'en dire... La version hongkongaise de Google est effectivement non-censurée. Cette affirmation n'est donc pas "archi-fausse" comme vous le prétendez. Ce qu'il manquait peut-être effectivement dans la news originale, c'est de préciser que le gouvernement Chinois filtre les requêtes vers ce serveur, ce qui déplace la censure à leur niveau, et non plus au niveau de Google. J'en conviens, ça ne change pas grand chose pour les utilisateurs Chinois, mais Google ne se rend plus complice de cette censure (comportement fort décrié à l'époque si vous vous en souvenez). Enfin, je ne crois pas avoir noté dans la news originale une quelconque notion de scoop. Vos commentaires me semblent donc nuls et non avenus. Cordialement.

  5. Aux dernières nouvelles : 1 - Google China était mal aimé des internautes chinois qui critiquaient son côté "indien", peut-être à cause du staff d'origine ?! 2 - Google HK était donc plus populaire et continue d'exister, mes correspondants à Shangai n'arrivent pas encore à trouver de pages censurées à l'heure où j'écris ce message.

  6. saillmone a écrit :
    C'est abusé, l'info genre "j'ai LE scoop" qui vient 2 jours après que tous les médias aient retourné le sujet... Surtout pour balancer de l'intox : "on est désormais redirigé vers la version hongkongaise google.com.hk... qui a la particularité de proposer des résultats de recherche intégralement non-censurés !" C'est archi-faux, les serveurs de la Chine continuent largement à faire le boulot, puisqu'une recherche Google sur le Dalaï-lama aboutit encore et toujours à une erreur du type "page inaccessible"... Informez-vous avant de balancer des énormités telles que "Google vient quasiment de sauver la Chine de la censure !"
    Google HK propose des résultats de recherche non-censurés, je persiste et signe. Les résultats de recherche bloqués, c'est à cause de filtres (sans doute automatiques, comme précisé) mis en place à la hâte par le gouvernement chinois. Les autorités chinoises =/= Google. Et apprendre à lire et à distinguer le sujet dans la phrase, c'est aussi super utile.

  7. Réagir sur le forum