Flash Player en version 10.1 finale

14

En perte de vitesse, le célèbre plugin Flash Player fait de son mieux pour continuer à séduire, comme en témoigne sa nouvelle version 10.1, désormais disponible en version finale pour Windows, Mac OS et Linux.

Après plus de 6 mois de disponibilité en version beta, Flash 10.1 s’offre enfin à tous. Contrairement à ce que son numéro de version anodin pourrait laisser penser, il s’agit d’une réécriture quasi-complète du plugin, avec de nombreux changements visibles pour l’utilisateur.

Là où Flash 10.1 tente de se démarquer, c’est en termes de performance. La nouveauté la plus perceptible pour le commun des mortels reste l’utilisation de l’accélération matérielle pour la lecture de vidéos au format H264 ; en pratique, cela devrait grandement alléger les processeurs lors de la consultation de vidéos sur Youtube ou Dailymotion, en particulier en Haute définition. Malheureusement, seuls les utilisateurs de Windows pourront en profiter…

Cette version promet aussi un meilleur système de gestion des ressources, moins gourmand et plus fin ; avec, en vue, la fin des bugs gelant totalement vos navigateurs… on croise les doigts !

Enfin, Flash 10.1 intègre tout un tas de nouvelles fonctionnalités visibles pour les développeurs : citons notamment la prise en charge du streaming à débit variable ou encore l’arrivée de nouvelles API gérant les interfaces tactiles multitouch.

Gageons que la présence d’une faille critique de grande ampleur dans la version précédente de Flash aura poussé Adobe à accélérer la sortie de cette nouvelle mouture épargnée par le problème… au détriment des utilisateurs de systèmes Linux 64-bits, qui devront encore patienter avant de mettre la main sur une version du plugin conçue pour leur système. L’histoire se répète…

La mise à jour est très fortement recommandée pour tous les utilisateurs de Flash, ne serait-ce que pour des raisons de sécurité.

- Télécharger Flash Player 10.1 sur le site d’Adobe

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

14 commentaires

  1. J'aimerais bien voir les stats qui prouvent ça ;)
    au détriment des utilisateurs de systèmes Linux 64-bits, qui devront encore patienter avant de mettre la main sur une version du plugin conçue pour leur système
    Non, c'est (source): - au détriment de tous les utilisateurs MacOS (qu'ils soient en 32 ou 64 bits) - au détriment de tous les utilisateurs Linux & pour tout ce qui concerne l'accélération vidéo. - au détriment des utilisateurs 64 bits qui devront utiliser une version 32 bits de leur browser.

  2. Finalement c'est une mise à jour qui donne envie de passer au html5 sur les plateformes 64 bit. Steve Jobs est critiquable mais sa vision sur l'avenir du net se prouve au fil des versions d'adobe. J'ai l'impression que les développeurs adobe on perdu leur réactivités face à l'évolution du marché. Une position dominante est toujours difficile à tenir si on ne propose rien de nouveau pendant plusieurs années.

  3. Ludo94 a écrit :
    Finalement c'est une mise à jour qui donne envie de passer au html5 sur les plateformes 64 bit. Steve Jobs est critiquable mais sa vision sur l'avenir du net se prouve au fil des versions d'adobe. J'ai l'impression que les développeurs adobe on perdu leur réactivités face à l'évolution du marché. Une position dominante est toujours difficile à tenir si on ne propose rien de nouveau pendant plusieurs années.
    La vision du web d'Apple c'est un truc qui s'apparente plutôt au minitel 2.0 de Benjamin Bayart :)

  4. yoann007 a écrit :
    Finalement c'est une mise à jour qui donne envie de passer au html5 sur les plateformes 64 bit. Steve Jobs est critiquable mais sa vision sur l'avenir du net se prouve au fil des versions d'adobe. J'ai l'impression que les développeurs adobe on perdu leur réactivités face à l'évolution du marché. Une position dominante est toujours difficile à tenir si on ne propose rien de nouveau pendant plusieurs années.
    La vision du web d'Apple c'est un truc qui s'apparente plutôt au minitel 2.0 de Benjamin Bayart :)
    Bien sûr que non, Apple ne contrôle rien de ce qui se passe sur le Web. J'ai bien cherché mais j'ai pas encore trouvé un seul article expliquant qu'Apple avait censuré un site web ou prélevait une taxe sur l'accès au net. Tu confonds applications et Internet, deux mondes différents et qui cohabitent. Entretenir la confusion pour des raisons idéologiques n'a rien de constructif.

  5. ers a écrit :
    [quote=Ludo94]Finalement c'est une mise à jour qui donne envie de passer au html5 sur les plateformes 64 bit. Steve Jobs est critiquable mais sa vision sur l'avenir du net se prouve au fil des versions d'adobe. J'ai l'impression que les développeurs adobe on perdu leur réactivités face à l'évolution du marché. Une position dominante est toujours difficile à tenir si on ne propose rien de nouveau pendant plusieurs années.
    La vision du web d'Apple c'est un truc qui s'apparente plutôt au minitel 2.0 de Benjamin Bayart :)
    Bien sûr que non, Apple ne contrôle rien de ce qui se passe sur le Web. J'ai bien cherché mais j'ai pas encore trouvé un seul article expliquant qu'Apple avait censuré un site web ou prélevait une taxe sur l'accès au net. Tu confonds applications et Internet, deux mondes différents et qui cohabitent. Entretenir la confusion pour des raisons idéologiques n'a rien de constructif. Dire qu'un plugin est mauvais, c'est une chose. Dire que les utilisateurs ne DOIVENT et ne PEUVENT pas utiliser un plugin, et en bloquer l'utilisation, ç'en est une autre. C'est ça la vision du net d'Apple. Et non je ne confond pas ; essaye d'y réfléchir un peu.

  6. yoann007 a écrit :
    [quote=yoann007] La vision du web d'Apple c'est un truc qui s'apparente plutôt au minitel 2.0 de Benjamin Bayart :)
    Bien sûr que non, Apple ne contrôle rien de ce qui se passe sur le Web. J'ai bien cherché mais j'ai pas encore trouvé un seul article expliquant qu'Apple avait censuré un site web ou prélevait une taxe sur l'accès au net. Tu confonds applications et Internet, deux mondes différents et qui cohabitent. Entretenir la confusion pour des raisons idéologiques n'a rien de constructif.
    Dire qu'un plugin est mauvais, c'est une chose. Dire que les utilisateurs ne DOIVENT et ne PEUVENT pas utiliser un plugin, et en bloquer l'utilisation, ç'en est une autre. C'est ça la vision du net d'Apple. Et non je ne confond pas ; essaye d'y réfléchir un peu. Apple a toujours fonctionné comme ça, ils suppriment les technologies dépassées, pour en faire émerger de nouvelles. Ils ont pas fait un référendum sur la suppressions des ports ADB ou du lecteur de disquette. Le débat sur le Flash n'a même pas de raison d'être, car de toute façon un plugin n'est qu'un moyen et non un but, l'idéologie n'a rien à faire là-dedans (surtout en défendant Flash, technologie propriétaire, dont Adobe voudrait imposer la présence sur tous les terminaux). On ne peut non plus accuser Apple d'y gagner, HTML5 c'est libre, ça ne se vend pas. Tout le monde peut l'implémenter, ça n'est pas spécifique à un constructeur. C'est un bien curieux Minitel ça... Gueuler sur une boîte qui vire du propriétaire pour promouvoir du libre.

  7. Bonjour,

    ers a écrit :
    Gueuler sur une boîte qui vire du propriétaire pour promouvoir du libre.
    Apple vire du propriétaire (Flash) parce qu'il pourrait faire du mal à son propriétaire à lui (App store). Le coup du HTML5, c'est ce qu'on appelle un grossière excuse. A+ Xavier

  8. Xazz a écrit :
    Bonjour,
    Gueuler sur une boîte qui vire du propriétaire pour promouvoir du libre.
    Apple vire du propriétaire (Flash) parce qu'il pourrait faire du mal à son propriétaire à lui (App store). Le coup du HTML5, c'est ce qu'on appelle un grossière excuse.
    Apple, « une boîte qui vire du propriétaire pour promouvoir du libre » ?! Hallucinant ce genre de propos ! Seul un disciple de la secte à la pomme peut sortir de pareilles inepties. Le seul but d'Apple est bel et bien de faire la peau à une techno d'un concurrent propriétaire. Le fait que HTML5 soit libre n'est qu'un moyen de dissimuler ses intentions : éradiquer les applications et les jeux en flash accessibles en ligne depuis un navigateur et fonctionnant sur toutes les machines du marché. Il est bien plus intéressant d'avoir des applications spécifiques aux appareils maison (vachement ouvert comme principe) en passant par l'autoroute payante de l'information, j'ai nommé l'High-thune.

  9. nouknouk a écrit :
    source[/url]): - au détriment de tous les utilisateurs MacOS (qu'ils soient en 32 ou 64 bits) - au détriment de tous les utilisateurs Linux & pour tout ce qui concerne l'accélération vidéo. - au détriment des utilisateurs 64 bits qui devront utiliser une version 32 bits de leur browser.
    En ce qui concerne Linux, le plugin 64 bits est récupérable, mais dans sa version 10.0 r45 bêta. Je l'utilise depuis l'année dernière et il est stable. Pour les perfos, ça reste du flash, hélàs !... En revanche, on peut également rajouter : - au détriment des utilisateurs de Symbian qui doivent se contenter de FlashLite, d'un intérêt très limité et d'une instabilité rédhibitoire.

  10. Réagir sur le forum