Diaspora s’ouvre aux utilisateurs sur invitation

0

Diaspora, le projet de réseau social libre et décentralisé, s’ouvre aux utilisateurs de façon progressive. Quiconque peut désormais demander une invitation via le site officiel ; il s’agira ensuite de s’armer de patience…

Le projet, qui se veut être un équivalent ouvert à Facebook, permet depuis septembre d’accéder au code source, de soumettre des améliorations, et éventuellement d’installer Diaspora sur son propre serveur. Mais ces fonctionnalités étaient avant tout destinées aux développeurs et administrateurs système, plus qu’aux utilisateurs.

Ces derniers seront donc heureux d’apprendre que Diaspora ouvre progressivement ses portes à tous, sur invitation. Il suffit de se rendre sur le site officiel, joindiaspora.com, et d’entrer son adresse e-mail pour en faire la demande. Les invitations seront distribuées par vagues, chaque semaine ; ce dispositif permettra aux responsables du projet de contrôler le flux de nouveaux arrivants et ainsi d’éviter d’éventuelles surcharges de leurs infrastructures…

Rappelons qu’à l’heure actuelle, Diaspora est toujours proposé en version alpha. L’inscription demeure donc conseillée avant tout aux testeurs n’ayant pas peur des bugs.

Enfin, malgré les progrès tangibles du projet, n’oublions pas qu’il subsiste une polémique concernant sa fiabilité, mais surtout concernant son accord de licence permettant aux responsables du projet de quitter, à tout moment, le monde du logiciel libre s’ils le désirent. Devant ce danger potentiel, Bradley Kuhn, ex-responsable de la Free Software Foundation (FSF), a appelé les développeurs à créer au plus vite un fork de Diaspora, c’est-à-dire un projet parallèle à partir du code source actuel…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum