Adobe annonce la fin du développement de Flash Player pour Linux

7

Ca sent le sapin

Adobe vient d’annoncer avoir conclu un partenariat avec Google autour de Flash Player. Celui-ci aura pour conséquence directe de stopper le développement du plugin Flash pour les utilisateurs Linux…

Les Linuxiens devront bientôt se passer de mises à jour pour Flash Player : ce dernier cessera en effet d’évoluer après la version 11.2 en tant que plugin, et ne connaîtra plus que des mises à jour de sécurité (pendant les cinq prochaines années).

Derrière ce choix se cache un curieux partenariat commercial : Adobe annonce que Flash continuera à évoluer, mais uniquement dans sa version intégrée au navigateur Google Chrome. Cette implémentation, ayant pour nom de code “Pepper”, sera disponible sur tous les systèmes où le navigateur est distribué, y compris Linux.

En d’autres termes, ce sont les utilisateurs d’autres navigateurs sous Linux seront lésés…

Bien qu’Adobe ne l’avoue pas en ces termes, ce partenariat marque de toute évidence un pas de plus vers la mort inéluctable de son plugin, après l’arrêt déjà connu de son développement sur les plateformes mobiles et les télévisions connectées.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

7 commentaires

  1. On dira que FlashPlayer est voué à une mort certaine, car désormais complètement fermé... Etant donnés les performances et le niveau de sécurité du truc, on ne va pas trop pleurer...
    Peut-être prévoir simplement de transcoder les FlV entre d'autres choses?!?

  2. Mais quid des plateformes mobiles type Android qui disposent elles aussi d'une version de Chrome ?
    En fait il y a deux choses à considérer dans cette news :
    - le support du plugin Flash
    - le support de Flash lui-même
    Donc pour moi la fin du plugin Flash sur les plateformes mobiles ne signifie pas la fin de Flash sur celles-ci, mais seulement l'obligation d'utiliser Chrome pour accéder aux contenus Flash.
    Ce partenariat pourrait aussi impliquer la fin de l' "opacité" des applications Flash aux robots indexeurs, on peut imaginer qu'Adobe et Google partageraient des technologies permettant au moteur de recherche de Google d'analyser et d'indexer les applications Flash.
    Je pense également qu'Adobe n'a plus envie de supporter plusieurs plateformes hôtes (= plusieurs browsers web) car un tel support multiplateforme limite nécessairement les possibilités d'intégration poussée entre pages Web et applis Flash en les restreignant aux plus petit dénominateur commun.
    Sinon, pour ce qui est des vidéos type FLV, je crois qu'on s'en fout un peu vu que tout le monde s'oriente vers HTML5 (Surtout Google avec WebM), c'est vraiment pour les applications interactives et les jeux que Flash apporte une réelle valeur ajoutée. Allez voir sur [url=http://www.kongregate.com/]Kongregate[/url] par exemple, ça n'est pas demain la veille qu'on pourra faire ce genre de chose avec HTML5 avec des performances acceptables. A moins que ce partenariat soit le moyen pour Google de booster le support HTML5 avec le savoir-faire d'Adobe en la matière...

  3. Permettez-moi de rajouter quelques informations, assez techniques.
    Le plugin pour Linux (toutes distributions) représente moins de 0,5 % des téléchargements. De plus, aucun marché commercial n'est viable pour Adobe sur cet OS. D'où l'arrêt des développements.
    Le plugin pour iPhone est strictement refusé par Apple (guéguerre suite à Photoshop sur Mac).
    Le plugin pour Android rencontre des difficultés suites aux performances limités du matériel.
    Le plugin pour Windows Phone n'est pas prévu (et ne le sera pas) par manque de marché (du moins au début, voir ci-après).
    Le plugin pour Maemo/Meego/Tizen/... a été porté en 9.4. Mais du fait de la part de marché (par version et matériel) non suffisante, Adobe n'a pas porté les dernières versions. Les constructeurs non plus, mis à part une version de démo par Texas Instrument pour démontrer la performance de leur puce ARM.
    Du fait de tous ces problèmes sur smartphone, Adobe a décidé d'arrêter tous les développements et portages et, ce, sur tous les téléphones (et télévision). La raison invoquée est que Flash a un objectif d'uniformité d'expérience utilisateur sur tous les écrans. Or, pour ceux-ci, elle était trop inégale.
    En revanche, tout n'est pas perdu !
    Adobe vend une licence à toute société souhaitant porter leur plugin. C'est le cas de Google sur Android et Chrome, mais aussi de RIM pour les tablettes et, sans doute, les téléphones.
    Pour rappel, AIR est un portage de la version plugin sur l'OS. C'est à dire qu'avec le même code, une application pour un navigateur peut devenir une application de bureau, comme n'importe quelle autre. En pratique, ça ressemble un peu au principe de la machine virtuelle Java.
    Et bien, AIR permet de générer une application native : exe pour Windows, dmg pour Mac, ipa pour iOS, apk pour Android, ...
    Si bien que, même sans plugin, les développeurs peuvent transformer un site Flash en application smartphone.
    À ma connaissance, Flex (framework Flash) est le seul "langage" a être multi-plateforme sur le plus grand nombre d'"écran" d'utilisateurs finaux.
    Pour finir, le plugin Flash existe actuellement en deux versions AX (active X) et NPAPI (Netscape -> Firefox, Opera, Chrome, ...). Or, Google, veut "imposer" son nouveau format de plugin Pepper, PPAPI. Ils ont donc décider de porter le plus célèbre plugin (comparé à Java et Silverlight) sur leur navigateur.
    C'est donc plutôt une coïncidence qu'autre chose.

    En conclusion, je dirai que Flash n'est pas mort. Du moins, pas encore et pas dans un avenir proche.
    Si vous voulez débattre du Flash vs HTML ou si vous voulez plus d'infos du Flash, vous pouvez me contacter.

  4. Encore 5 ans à supporter cette saloperie de format... N'y aurait-il pas moyen d’accélérer un peu les choses?
    Il y a en tout cas une bonne leçon à retenir de tout ça. (en particulier pour les développeurs de sites web):
    [b]N'utilisez que des formats ouverts [u]et libres[/u].[/b]
    @Webmasters : vous avez investi dans du flash pour faire développer vos sites ?
    Et bien (re)sortez vos bons de commandes maintenant !

  5. Réagir sur le forum