4Gmark : les résultats handicapés par un bridage chez OVH

0

L’application 4Gmark, bien connue de nos lecteurs, a été victime d’un problème sur ses mesures ces dernières semaines. Les résultats des tests de vitesse chez Free, ainsi que d’autres opérateurs, étaient moins bons qu’à l’accoutumée…

Le problème a été repéré par lafibre.info, qui a mené l’enquête et a remarqué un souci venant des deux serveurs d’OVH, que la société éditrice de 4Gmark utilisait pour ses tests de vitesse. Concrètement, même si chacun des deux serveurs loués par 4Gmark bénéficiait d’un contrat avec débit garanti de 500 Mbps, les tests effectués par lafibre.info montrent que le débit réel est limité avec des résultats oscillant de 10 à 30 Mbps seulement, et avec un très grand nombre de paquets perdus lors du téléchargement.

En clair : les débits étaient bridés par OVH (volontairement ou non), ce qui engendrait des résultats bien inférieurs à la réalité lors des tests de vitesse de l’appli 4Gmark.

Il semblerait que ce bridage cible spécifiquement les serveurs de 4Gmark (trop gourmand en bande passante au goût de l’hébergeur ?), puisqu’il n’est pas visible sur d’autres serveurs hébergés chez OVH, et qu’il dépende également de l’heure. Il ne semble pas actif la nuit :

Graphique © lafibre.info

Graphique © lafibre.info

Les responsables de 4Gmark indiquent de leur côté qu’ils ont changé de prestataire pour les serveurs, et qu’ils tiendront compte du problème en excluant les tests bridés de leurs prochains résultats.

Source : lafibre.info

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum