3 milliards de téléchargements pour l’App Store d’Apple !

11

Non, pas « millions »… Milliards. Vous avez bien lu…

A quelques jours de l’ouverture du CES 2010, Apple frappe fort avec une annonce qui donne le tournis… Son App Store, qui alimente en applications l’iPhone (et l’iPod Touch), aurait franchi la barre des 3 milliards de téléchargements dans le monde.

L’exploit est d’autant plus important lorsque l’on sait que l’App Store n’est ouvert que depuis juillet 2008, soit un peu plus d’un an et demi. Sortons les calculettes : cela représente une moyenne de 7 millions d’applications téléchargées par jour depuis le lancement !

La proportion d’applications payantes dans le lot n’est cependant pas connue, mais on imagine que les marges générées par la vente de logiciels payants doivent permettre à Apple d’arrondir coquettement ses fins de mois.

Après un tel succès, tous les éditeurs d’OS mobiles y sont allés de leur propre magasin d’applications. Faut-il voir dans cette annonce de la part d’Apple un pied de nez envers Google et son Android Market, à quelques heures de l’officialisation du téléphone de la firme, le Nexus One ?

Source : Clubic

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

11 commentaires

  1. Dont 2.9 milliard de téléchargement d'application qui ont été effacé au bout de 30 secondes.... Ce n'est pas la quantité qui compte, mais la qualité... Mais bon Apple aime bien les chiffre... (ils ont osé comparé le nombre de jeux Iphone au nombre de jeux DS et PSP, ridicule...) Ou alors quand il comparent les stats des navigateurs mobile, où safari arrive premier, alors qu'ils ont omit de cité opéra... qui est devant... EDIT: ET je vois absolument pas où est le rapport avec free dans cette news ? Ca devient pro apple ici... je vais quitter les lieux je crois et retourner vers le monde libre :)

  2. Apple, Microsoft, Google... même combat. Les webApps sur smartphone l'emporteront comme ce qui s'est passé avec internet et les desktops. Vive les moutons -> +1

  3. Mouton: En troupeau, les moutons ont tendance à suivre un meneur qui, le plus souvent, est tout simplement la première brebis à se déplacer. (vu sur Wikipédia..)

  4. rgb a écrit :
    Apple, Microsoft, Google... même combat. Les webApps sur smartphone l'emporteront comme ce qui s'est passé avec internet et les desktops.
    Qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre... Les webapps l'ont emporté sur les desktops ? Vivons-nous dans le même monde ? Ici sur terre, sur tous les PC, tous les gens font tourner des applications natives, et très peu de webapps en comparaison. Mais surtout, les applications natives ne sont pas remplaçables par des webapps. Quant aux smartphones, laisse-moi rire... Les applications les plus téléchargées sont justement des remplacements de sites web, car l'accès par un navigateur est trop lent/moche/mal rendu/pas adapté. Cf les applis les plus téléchargées : facebook, twitter, myspace, etc...

  5. Freud a écrit :
    Apple, Microsoft, Google... même combat. Les webApps sur smartphone l'emporteront comme ce qui s'est passé avec internet et les desktops.
    Qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre... Les webapps l'ont emporté sur les desktops ? Vivons-nous dans le même monde ? Ici sur terre, sur tous les PC, tous les gens font tourner des applications natives, et très peu de webapps en comparaison. Mais surtout, les applications natives ne sont pas remplaçables par des webapps. Quant aux smartphones, laisse-moi rire... Les applications les plus téléchargées sont justement des remplacements de sites web, car l'accès par un navigateur est trop lent/moche/mal rendu/pas adapté. Cf les applis les plus téléchargées : facebook, twitter, myspace, etc...
    Ca c'est surtout le modèle d'applications "type iPhone". Une application par site ou presque :P Sur les autres smartphones ce besoin est très peu présent. Notamment parce que l'usage de navigateurs plus efficaces que Safari (i.e. Opera) rend complètement inutile le besoin de développer des applications ou des "versions mobiles" de sites. Après je te rappelle que pour la plupart des noms que tu cites, il s'agit avant tout de services web. Même en desktop, Twitter dispose d'un nombre incalculable d'applications utilisées par énormément de personnes. Ce n'est pas pour "combler une faille" qu'il existe des applications Twitter sur mobile, c'est tout simplement parce que le service est très utilisé comme ça, c'est plus pratique et plus adapté que la version web dans tous les cas. Tout comme il sera bien plus pratique de disposer d'une application pour d'autres services comme Facebook afin de disposer d'upload photo, d'intégration au GUI de ton téléphone à divers emplacements, etc. Donc, règle importante : ne pas confondre simple site web et service web.

  6. yoann007 a écrit :
    [quote=rgb]Apple, Microsoft, Google... même combat. Les webApps sur smartphone l'emporteront comme ce qui s'est passé avec internet et les desktops.
    Qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre... Les webapps l'ont emporté sur les desktops ? Vivons-nous dans le même monde ? Ici sur terre, sur tous les PC, tous les gens font tourner des applications natives, et très peu de webapps en comparaison. Mais surtout, les applications natives ne sont pas remplaçables par des webapps. Quant aux smartphones, laisse-moi rire... Les applications les plus téléchargées sont justement des remplacements de sites web, car l'accès par un navigateur est trop lent/moche/mal rendu/pas adapté. Cf les applis les plus téléchargées : facebook, twitter, myspace, etc...
    Ca c'est surtout le modèle d'applications "type iPhone". Une application par site ou presque :P Sur les autres smartphones ce besoin est très peu présent. Notamment parce que l'usage de navigateurs plus efficaces que Safari (i.e. Opera) rend complètement inutile le besoin de développer des applications ou des "versions mobiles" de sites. Après je te rappelle que pour la plupart des noms que tu cites, il s'agit avant tout de services web. Même en desktop, Twitter dispose d'un nombre incalculable d'applications utilisées par énormément de personnes. Ce n'est pas pour "combler une faille" qu'il existe des applications Twitter sur mobile, c'est tout simplement parce que le service est très utilisé comme ça, c'est plus pratique et plus adapté que la version web dans tous les cas. Tout comme il sera bien plus pratique de disposer d'une application pour d'autres services comme Facebook afin de disposer d'upload photo, d'intégration au GUI de ton téléphone à divers emplacements, etc. Donc, règle importante : ne pas confondre simple site web et service web. Je suis d'accord avec toi, mais tu montres également que les webapps sont très très loin de remplacer les applis desktop, puisque leurs limitations sont comblées par des applis desktop justement.

  7. Réagir sur le forum